Du bidonville à la ville : exister, circuler et travailler.

À Montpellier, une exposition a réuni photos et enquêtes sociologiques réalisées par l’association AREA et le laboratoire d’Etudes et de Recherches en Sociologie et Ethnologie de l’université Paul Valéry et financées par la Fondation.

27/02/2018 | Crédits photos : © Droits réservés

Fouilleurs de poubelles, recycleurs, biffins des temps modernes, acteurs économiques méprisés, ils et elles, habitants et habitantes des bidonvilles, en voient la ville qu’au raz du sol, par le biais de ce que nous jetons. Ils et elles circulent aux marges de la cité et s’en construisent une autre.

À travers ces photographies, la cartographie de leurs déplacements, l’évocation historique et visuelle du métier de biffin ainsi que les résultats d’une enquête sociologique portant sur la construction de leur identité, l’exposition de l’association AREA Montpellier invite à changer le regard porté sur ces hommes et ces femmes.