La canicule menace les personnes à la rue

Contrairement aux idées reçues, la chaleur est tout aussi meurtrière pour les personnes en errance.

Play
20/06/2017 | Crédits photos : © Ljubisa Danilovic

« En soi, la chaleur actuelle est dure à supporter mais elle est, précisément, supportable pour une personne en bonne santé. Surtout si cette personne peut, après une rude exposition, par exemple, dans les transports en commun surchauffés et surchargés, se reposer chez elle, prendre une douche, un verre bien frais… Pour celui qui ne bénéficie pas de ces moyens de reprendre son souffle, de se poser, pour celui qui va rester dehors sans profiter de la moindre fraicheur, il n’y aura aucun répit avant d’attaquer la prochaine journée, tout aussi bouillante que la précédente. Certains, si leur allure est discrète et passe-partout, pourront errer dans tel magasin climatisé y chercher un peu d’air frais ; ils n’y resteront pas aussi longtemps qu’ils le voudraient sans attirer le regard des vigiles ; ceux dont l’apparence sera plus typée ne parviendront même pas à entrer et « glaner » ces quelques instants…»

Nicolas Clément, président du Collectif « Les Morts de la rue »

 

501 décès en 2016

C’est le chiffre annoncé par le Collectif « Les Morts de la rue » pour l’année 2016. Ils sont probablement bien plus nombreux. Elles et ils sont morts à 49,6 ans en moyenne, soit trente ans plus tôt que la moyenne des Français. 46 femmes figurent dans cette liste, soit 9 % des décès. 11 étaient mineurs, dont 6 avaient moins de 5 ans.

Ces personnes sont décédées le plus souvent de causes violentes (accident, suicide, agression, noyade…) ou de maladie. Elles et ils sont morts sur la voie publique ou en abri de fortune, comme un parking, une cage d’escalier, une cabane de chantier, le métro ; mais aussi en lieu de soins ou en structure d’hébergement.

Elles et ils ont vécu en moyenne douze ans à la rue avant de mourir. Pour la très grande majorité, ils et elles avaient des liens avec leur entourage : voisinage, amis, maraudes, accueil de jour, famille...

C'est grâce à la générosité de ses donateurs que la Fondation Abbé Pierre peut notamment financer le développement de ses Boutiques Solidarité sur tout le territoire qui accueillent quotidiennement les personnes à la rue. Pour nous aider à agir, donnez.