L'édito du 22 octobre 2018

L'édito de Christophe Robert, délégué général de la Fondation Abbé Pierre

22/10/2018 | Crédits photos : © Ljubiša Danilović

Chers Amis,

Vous étiez très nombreux mercredi 17 octobre, journée mondiale du refus de la misère, pour la 5e édition du concert Abbé Road de la Fondation contre le mal-logement, à la Cigale. Cette vidéo que nous voulions partager avec vous en témoigne. Refuser que des personnes dorment dehors, refuser que des familles vivent dans des bidonvilles, refuser qu’une toute petite minorité s’enrichisse pendant que des pans entiers de la population galèrent un peu plus chaque jour, c’est tout cela ce que la Fondation dénonçait le 17 octobre avec les artistes rap qui se sont associés à ce juste combat. Non, la pauvreté et le mal-logement ne sont pas des fatalités. Une société plus juste et plus fraternelle peut voir le jour. Prenons la parole dès que cela est possible pour le rappeler sans relâche et en montrant que l’on peut agir autrement.

C’est le combat que l’abbé Pierre nous a légué : nous avons le devoir et le pouvoir d’agir contre le mal-logement et la pauvreté. Partager les richesses, tendre la main à ceux qui n’ont rien, améliorer les conditions de vie des plus fragiles…nous pouvons y arriver ensemble. Grâce à votre soutien, la Fondation s’y engage chaque jour. Hier, à la Cigale, c’était bel et bien cet engagement et ce combat qui étaient partagés et auxquels un nouveau souffle a été donné. Alors merci à tous d’être à nos côtés.

Christophe Robert,
Délégué général de la Fondation Abbé Pierre