L'énergie des Réunionnais au profit de la Fondation

Du 29 avril au 8 mai, les Réunionnais ont eu l'occasion de venir pédaler sur le stand d'EDF au profit de la Fondation Abbé Pierre.

20/05/2016

À l'occasion du 28e Salon local de la Maison qui se déroulait du 29 avril au 8 mai, EDF, partenaire de l'Agence régionale de la Fondation à la Réunion, a lancé sur son stand une opération inédite, le  Kilowatt Bike Challenge.

Sur un vélo mis à la disposition du public, il s'agissait pour les participants de pédacler et de cumuler ainsi des km convertis ensuite en KWh. Au total, plus de 1000 personnes sont venues offrir leur énergie pour soutenir les actions de la Fondation sur l'île de la Réunion.

"Ce que j'ai trouvé de formidable, c'est qu'une dizaine de personnes de la Fondation sont venues également pédaler ! Malgré le pont de l'Ascension, les personnes accompagnées ainsi que les salariés n'ont pas hésité une seconde... Il a même fallu faire la queue devant le vélo pour passer chacun notre tour et du coup, tout le monde s'encourageait.

Pédaler pour la Fondation, cela nous a fait plaisir, il y avait vraiment une bonne ambiance !" précise Sylvie Leclaire, chargée de mission à la Fondation, qui a rassemblé les volontaires pour participer à l'événement.
 

2037 euros verses a la fondation

L'opération a permis de récolter 2037 euros grâce aux visiteurs sportifs pour un total de 13 544 KWh, convertis en euros sur la base du tarif bleu, soit 15,03 centimes/KWh.

Le montant ainsi récolté permettra de financer des équipements et/ou du matériel éco-performant pour l'amélioration énergétique de logements rénovés par la Fondation à l'île de la Réunion, dans le cadre des actions d'auto-réhabilitation qu'elle finance, ainsi que pour l'achat de laves-linge neufs qui équiperont la nouvelle Boutique Solidarité de St Denis.

Stagiaires, bénévoles, salariés et personnes accomagnées par les équipes de la Fondation se sont relayés pendant tout le week-end de l'Ascension sur le stand. Natacha, logée depuis janvier dernier au Relais de Bellepierre est venue pédaler sans hésitation.

"Faire quelque chose pour aider les autres, dans la bonne humeur, ça me convient tout à fait ! J'aime le sport et si ça peut aider des personnes comme moi, comme la Fondation m'a aidée, alors je n'hésite pas une seconde. En plus, l'ambiance était vraiment bonne... Je suis partante pour l'année prochaine si ça recommence."

Sans la Fondation, je serai à la rue aujourd'hui. Je suis sans emploi depuis 6 ans et grâce au logement que j'ai pu obtenir au Relais, je commence enfin une nouvelle vie. J'ai quitté un environnement qui m'était néfaste et aujourd'hui, je ne bois plus. J'ai même arrêté de fumer. Grâce à l'accompagnement dont je bénéficie, je n'avance plus dans le vide.

Je suis totalement disponible en ce moment pour soutenir d'autres actions de la Fondation sur l'île. Si tout le monde fait un petit peu, on peut changer les choses !"