Quelle République voulons-nous ?

"L'extrémisme ne peut être une solution pour gouverner notre pays"

27/04/2017

Chers Amis,

 

Entre les deux tours de l’élection présidentielle et en prévision des législatives, la Fondation Abbé Pierre tenait à vous faire part de sa conviction que les valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité de notre République doivent être aujourd’hui plus que jamais défendues et portées par chacun de nous.

En aucun cas, l’extrémisme ne peut être une solution pour gouverner notre pays. Bien au contraire, c’est de tolérance et de dialogue dont nous avons tant besoin pour construire ensemble une société où chacun ait une place.

La Fondation Abbé Pierre l’a montré pendant 8 mois avec sa campagne « #OnAttendQuoi », notre pays prouve chaque jour qu’une autre société, plus juste et plus fraternelle est possible ! Partout en France, des hommes et des femmes se mobilisent pour monter des projets qui soutiennent les plus fragiles, qui redonnent la parole et leur dignité aux exclus.

À l’heure de choix politiques majeurs, il nous faut rappeler que nous avons besoin de responsables politiques qui soient les garants d’une société où chaque femme, chaque homme soit respecté et puisse vivre sans crainte dans notre démocratie.

Une société qui affaiblirait le dialogue et l’entraide pour laisser s’installer la haine de l’autre serait ce qu’il pourrait nous arriver de pire.

Nous avons besoin d’une volonté politique qui réponde aux vrais nécessités de tous les citoyens et de tous ceux qui vivent dans notre pays : l'accès effectif à l’éducation, à la santé, à la culture, au logement et à l’emploi.

À la veille de ce nouveau quinquennat, gardons en tête le combat de notre fondateur : la guerre à la misère. Pour cela, ce sont bel et bien toutes les formes d’exclusion qu’il nous faut combattre maintenant.

 

Le Conseil d’Administration de la Fondation