Logement et cohésion sociale - Le mal-logement au cœur des inégalités

Un livre de Didier Vanoni et Christophe Robert

Un livre de Didier Vanoni et Christophe Robert

Alors que la presse se fait de plus en plus l'écho des tensions du marché de l'immobilier ou du mal-vivre dans les banlieues, que le droit au logement opposable a finalement été obtenu sous la pression des associations, la question du logement apparaît encore souvent comme un domaine particulièrement complexe et délicat à saisir dans toutes ses composantes (financières, foncières, techniques, réglementaires) et toutes ses dimensions (urbanistiques, territoriales, sociales, économiques).
 
Cet ouvrage s'intéresse plus particulièrement à la situation des mal-logés (3 millions de personnes aujourd'hui), tout en prenant acte de l'élargissement de cette crise du logement aux classes moyennes. Grâce à une approche par thèmes (logement social, mesures d'accompagnement social, structures d'hébergement et d'accueil d'urgence...) mais aussi par publics (jeunes, personnes défavorisées, étudiants, ménages vieillissants...), il contribue à dresser un état des lieux des différentes facettes de la question du logement en France.
 
Il fait également le point sur le cadre législatif et ses évolutions (impact de la décentralisation en matière de logement des personnes défavorisées, attendus du Plan de cohésion sociale...) et offre aux professionnels concernés un ensemble de connaissances permettant de contextualiser leurs pratiques ou de donner une dimension plus stratégique à leurs interventions.
 
Un outil indispensable pour les travailleurs sociaux, responsables associatifs, fonctionnaires territoriaux, chefs de projets, élus locaux qui interviennent sur les questions de logement et sont confrontés sur le terrain à une situation de plus en plus critique.
 
Didier Vanoni est docteur en économie et directeur de FORS-Recherche sociale.
 
Christophe Robert est docteur en sociologie et directeur des études à la Fondation Abbé Pierre pour le logement des défavorisés.
 
Tous deux interviennent régulièrement sur la crise du logement en France auprès des professionnels de l'action sociale, des responsables associatifs, des élus ou décideurs nationaux.