"Il aimait beaucoup venir à Lyon et parler de sa ville."

Pierre Drobecq est bénévole à l'Agence régionale Rhône-Alpes depuis sa création. Il a rencontré l'abbé Pierre plusieurs fois.

27/01/2014 | Crédits photos : ©Genaro Studio

"La première fois que je l'ai rencontré, c'était il y a plus de dix ans, il était venu pour l'inauguration de la Communauté Emmaüs de Venissieux. Je garde un souvenir ému de sa venue. J'ai été très étonné par son silence, sa modestie. On avait l'impression qu'il n'était pas là. En fait, il écoutait très intensément.

Lorsqu'il a pris la parole, j'ai été surpris par la force de son propos. Le ton montait rapidement, il reprenait vie d'un seul coup... Il y avait une telle énergie chez cet homme-là !

Il adorait parler de Lyon, sa ville natale. Je me souviens qu'une fois, il m'a demandé de passer dans une rue où il avait vécu... Il m'a montré l'immeuble où sa famille et lui avaient passé plusieurs années. La maison familiale, à Erigny, a été vendue il ya deux ans et jusque là, les Groues étaient toujours lyonnais.

Ce qui m'a le plus marqué chez l'abbé Pierre, c'est sa hauteur de vue et sa bonté."

Lorsque la Fondation Abbé Pierre a décidé de s'implanter à Lyon, Pierre Drobecq a été l'homme de la situation : c'est lui qui a trouvé l'immeuble dans lequel l'Agence s'est installée. Il a suivi tous les travaux et géré la réhabilitation du lieu. Il est aujourd'hui président des bénévoles de l'Agence régionale.

Avec la quinzaine de bénévoles et tous les salariés, il sera bien sûr présent le 1er février, Place de la République à Lyon, où l'Agence a prévu de servir une soupe pendant que plusieurs animations évoqueront l'appel de l'abbé Pierre tout au long de cette journée anniversaire.


Le bénévolat à la Fondation Abbé Pierre

Aujourd'hui, la Fondation compte plus de 200 bénévoles répartis au sein de ses 8 Agences régionales, de son Espace Solidarité Habitat et  de sa Délégation générale ainsi que dans tout le réseau de ses Pensions de famille et Boutiques Solidarité.

Ils s'impliquent quotidiennement sur le terrain, en appui des salariés et mènent avec eux des actions de veille et d'alerte sur la région et auprès des structures qui interviennent dans le domaine du logement.

Chaque bénévole apporte son histoire, son expérience et ses compétences pour lutter avec la Fondation contre le mal-logement à l'échelle du territoire et soutenir les personnes en difficulté d'accès ou de maintien dans le logement avec l'ensemble des partenaires associatifs.