L’Abbé, premier appel à la générosité
L'Abbé Pierre parle dans un micro
30/07/2013
Dans les années cinquante, Radio-Luxembourg diffuse chaque jour, à midi, un jeu baptisé « Quitte ou double ». L’émission, très populaire, est écoutée par une majorité de Français. Dans l’entourage de l’Abbé, une idée a germé : Pourquoi n’y participerait-il pas puisqu’il n’y a rien à perdre ?
 
D’abord embarrassé, l’Abbé accepte de poser sa candidature. C’est ainsi qu’il se retrouve, quelques temps plus tard, face à Zappy Max, le célèbre animateur de l’émission. Les questions portant uniquement sur la vie politique, l’ex-député, très à l’aise, réussit à empocher 250 000 francs de l’époque - soit près de 4 000 euros.
 
Et soudain, l’abbé Pierre a une illumination : Pourquoi ne pas profiter du micro qui lui est tendu, de la présence de centaines de milliers d’auditeurs pour lancer un appel à la générosité ? À son tour de poser une question... Elle est simple : que comptent faire tous ceux qui l’écoutent, confortablement installés en famille près de leur poste de radio, pour leurs semblables qui n’ont pas même un toit ? Aussitôt, le téléphone se met à sonner.