"Ici, on sort de la rue..."

Ce slogan explicite est celui de la Semaine des Accueils de jour organisée un peu partout en France sous l'impulsion de la Fondation Abbé Pierre.

11/10/2016

À la Boutique Solidarité de Toulouse, on accueille en moyenne une centaine de personnes chaque jour. Christine Régis, responsable de l'accueil de jour, témoigne :

"Nous avons de plus en plus de jeunes filles mineures qui viennent nous voir. Le week-end, pendant la période hivernale, nous sommes ouverts et ce sont les travailleurs pauvres qui sont nombreux à franchir la porte... et enfin, nous avons de plus en plus d'adultes en errance avec de gros problèmes psychiatriques."

Depuis 2002, Christine est à la tête de la Boutique Solidarité qui fait partie des 8 structures d'accueil et d'hébergement d'urgence que compte la ville de Toulouse.

"Cette journée de sensibilisation est très importante pour nous et cela fait longtemps que je demande que nous puissions sensibiliser le public à l'urgence sociale. Nous sommes bien souvent la dernière roue de la charrette et il faut absolument que nous puissions témoigner de ce que nous faisons, de qui nous aidons."

À la Boutique, 4 accueillis ont participé activement à la préparation de cette journée, en réalisant une maquette de leur accueil de jour qui sera exposée sur la place Charles de Gaulle, avec toutes les autres reproductions miniatures des structures. Un concours est d'ailleurs organisé pour l'occasion. Certaines personnes accueillies viendront aussi témoigner de ce qu'elles vivent...

"L'an dernier, pour les 20 ans de la Boutique Solidarité, nous avions organisé une journée spéciale pour élargir notre horizon et montrer qui nous sommes au public le plus large... 100 personnes étaient venues et beaucoup ne savait même pas que nous existions !"

À la Boutique Solidarité de Toulouse, une infirmière, un osthéopathe et une psychologue tiennent des permanences plusieurs fois par semaine. Un partenariat avec la SNCF permet l'organisation d'une maraude en Ville et un autre partenariat, avec la Mairie, permet la prise en charge des personnes très marginalisées... De nombreux services qui seront surement abordés tout au long de la journée.

Témoigner au-delà du champ social

6 accueils de jour se sont joints à la Boutique Solidarité de Toulouse et à la Fnars régionale pour organiser cette journée de sensibilisation du public du jeudi 13 octobre.

De 11 heures à 18 heures, salariés et bénévoles animeront un espace dédié à l'accueil de jour, grandeur nature, sur la place Charles de Gaulle, la plus animée et la plus centrale de la cité toulousaine.


Accompagnement social, bagagerie, accès à l'hygière, participation aux actions culturelles, l'accueil inconditionnel... tous les services et toutes les étapes qui caractérisent l'accueil de jour seront mis en avant et ouvert au public sous forme de stands et d'expositions photographiques. Différentes communautés Emmaüs ont fourni le mobilier.

"Ces espaces ouverts ont pour objet d'accueillir le public : ce sont des travailleurs sociaux et des bénévoles, mais aussi des personnes accueillies qui animeront sur place ce lieu éphémère.

L'idée, c'est de répondre à la question : "ça sert à quoi un accueil de jour ?" mais aussi à montrer que ces structures sont en première ligne. Ce sont les premiers lieux destinées à tous citoyens en détresse" précise Régis Barbau, chargé de mission à la Fnars Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, qui a porté cette action collective.