"Il ne pleut plus chez moi !"

Depuis un an, Mr. P. ne craint plus ni les orages ni la pluie dans sa maison de Marmande (37). Il est enfin à l'abri dans sa maison.

17/06/2016 | Crédits photos : © Ljubisa Danilovic

Les travaux de rénovation ont duré plus de 6 mois. Charpente, salle de bains, chambre à coucher... il a fallu refaire la plus grande partie de la bâtisse de 75 m2 que M. P avait acquise en 1994.

"Cette maison me plaisait depuis longtemps, elle était tout près de chez mes parents et à l'abandon. Mais elle était vendue trop chère pour moi. J'ai attendu, attendu... et puis un jour, j'ai pu l'acheter mais elle était en très mauvais état."

Pendant des années, le propriétaire a vécu avec une quinzaine de seaux répartis un peu partout dans la maison. "Dès qu'il pleuvait, je les vidais plusieurs fois par jour. Mais la charpente était de plus en plus abîmée et avec les gros orages, j'étais inondé. En plus, dans la salle de bains, je n'avais pas de confort du tout. Pour me laver, ça devenait de plus en plus dur."

Toiture très endommagée, logement humide, absence de ventilation et de revêtement de mur dans la salle de bains, absence de revêtement de sol à l'étage, électricité partiellement hors normes, convecteurs électriques vétustes et non installés... les conditions de vie étaient très dégradées et le logement insalubre.

L'année dernière, à 53 ans, Mr. P s'est finalement décidé à en parler à l'assistante sociale. Bénéficiaire de l'Allocation Adulte Handicapé, ce propriétaire au revenu très modeste ne pouvait prendre en charge aucun des travaux nécessaires mais c'est fortement impliqué sur le chantier, notamment lors de la démolition de l'étage, la pose du carrelage et les peintures.

C'est l'assistante sociale qui a monté tout le dossier de financement avec l'association "Soliha Indre et Loire". L'allocation logement a pu être mise en place. M. P. a bénéficié d'un accompagnement sur la gestion de son budget pendant quelques mois, une fois les travaux terminés.

La Fondation Abbé Pierre a financé une partie des travaux, dans le cadre de son programme "SOS Taudis". L'accompagnement social du propriétaire a également été effectué par la Soliha.

"ça m'a changé la vie ! Aujourd'hui, j'ai un emprunt que je vais rembourser tous les mois pendant 8 ans. Tout a été bien calculé et je m'en sors. J'ai un petit potager, je bricole et je suis bien. Dans 8 ans, quand j'aurais tout remboursé, je verrai bien..."

Mr. P fait recommence à faire des projets. Il a demandé à poursuivre la rénovation de la maison et la deuxième chambre sera bientôt terminée. "On ne sait jamais, si j'ai une copine ou si je m'en vais et que je vends, il faut que toute la maison soit bien. "