Une maison familiale rénovée pour vivre dans la dignité.

Dans le Vaucluse, une femme vivait dangereusement et dans l'insalubrité, dans une maison reçue en héritage il y a 7 ans.

23/10/2015

Mme L. vit enfin dignement chez elle et pourra recevoir ses 3 enfants sans aucune crainte. Bénéficiaire du RSA, comme son mari à l'époque, elle a réinvesti leur maison totalement rénovée après plusieurs mois d'importants travaux.

La maison, où elle a vécu avec ses 3 enfants et son mari avant son décès, était insalubre depuis 7 années et comportait de nombreux désordres les mettant en danger au quotidien, tant et si bien qu'un arrêté de péril imminent avait été déclaré par la Mairie de Sorgue, en juillet dernier.

La toiture était dégradée en de nombreux endroits, la charpente ne portait plus rien sur une partie du mur et risquait de s'effondrer à tous moments. Des infiltrations d'eau avaient endommagé le plancher des combles, jusqu'à former un trou...

La salle de bains ne répondait pas aux critères de décence : la douche, difficilement accessible, n'était pas étanche et le plancher était fortement abîmé par les écoulements d'eau. Enfin, le réseau électrique n'était pas aux normes et constituait un danger permanent.

Du fait de leurs très faibles revenus, le couple qui n'avait aucune capacité de remboursement, n'avait effectué que de petits travaux et ne pouvait prendre à leur charge aucune rénovation importante. Après le décès de Monsieur, la situation financière de Madame était encore plus précaire et la dégradation des conditions de vie s'acccentuait...

Compte tenu de l'état de péril imminent, les travaux ont été largement subventionnés et c'est la Fondation Abbé Pierre, dans le cadre de son programme "SOS Taudis", qui a pris en charge le montant restant à la charge de la propriétaire, celle-ci n'étant pas en mesure de contacter un prêt.

Rénovation complète de la toiture, isolation thermique sous toiture, mise aux normes de l'installation électrique, installation d'une VMC, création d'une salle de bains, mise en place de panneaux de chauffage rayonnants... La propriétaire peut désormais vivre décemment, en toute sécurité et de manière pérenne dans son logement.