En Auvergne-Rhône-Alpes : Mise à la rue de familles, la Fondation s’indigne

La Fondation Abbé Pierre s’indigne devant la remise à la rue de ménages fragiles qui ne rempliraient plus les « critères de vulnérabilité » !

06/06/2017

À Lyon, le 02 juin 2017

La Fondation Abbé Pierre s’indigne devant la remise à la rue de ménages fragiles qui ne rempliraient plus, au prétexte de la fin de l’hiver, les « critères de vulnérabilité » !

À Lyon, c’est 80 personnes qui sont contraintes de retourner à la rue pour venir grossir le nombre de personnes sans-domicile.

À Grenoble, près de 300 personnes sont concernées par une fin de prise en charge auxquelles risqueraient de s’ajouter d’ici juillet prochain 300 personnes expulsées de bidonvilles.

Renvoyer vers la rue ces personnes qui n’ont rien, ce n’est pas acceptable !

Les personnes en détresse, comme les équipes de travail social au contact de ces personnes, sont aujourd’hui épuisées de cette organisation qui nie la nécessité de solutions de long terme et qui sont pourtant les conditions minimales pour que les personnes puissent mener un projet de vie.

Dans son rapport régional 2017 présenté en mars dernier, la Fondation Abbé Pierre émet des pistes de travail avec les acteurs concernés, pour avancer ensemble et repenser un accueil immédiat, digne pour toute personne risquant de se trouver à la rue.

Plus globalement, la Fondation Abbé Pierre ne lâchera pas l’interpellation sur ces questions car elle est convaincue qu’une autre politique plus respectueuse des personnes et plus efficace est possible.

« Une nouvelle guerre est à faire, celle contre la misère. » - l’abbé Pierre

CONTACTS PRESSE

Véronique GILET, Directrice de l'agence régionale Auvergne-Rhône Alpes : vgilet@fap.fr - 04 37 65 16 52 - 06 34 41 51 56
Chargée de relations presse : 01 55 56 37 45 - 06 23 25 93 79