Stratégie logement du Gouvernement :
inquiétude majeure pour les aides au logement

20/09/2017

À l’occasion de la présentation de sa « stratégie logement », le Gouvernement a réaffirmé ce matin certains objectifs évidemment positifs : donner la priorité au « logement d’abord », faire baisser les prix, libérer des terrains constructibles, accroître la production de logements, notamment étudiants, rénover les logements énergivores, renforcer la rénovation urbaine…

Mais ces déclarations d’intention - qui restent à traduire dans les actes dès le projet de loi de finances 2018 - risquent d’être percutées par des coupes budgétaires lourdes de conséquences : baisse de 5 € des APL par mois et par ménage (400 M€ en moins chaque année) et baisse de 50 à 60 € des APL dans le parc social, soit 1,4 Mds € que les bailleurs sociaux auront à compenser par des baisses de loyer. Une telle ponction, inédite par son ampleur, consisterait à baisser le budget du ministère du logement de 10 %, à un moment où la crise qui touche le secteur bat son plein et nécessiterait au contraire un effort accru pour en venir à bout. Ces coupes brutales risquent de fragiliser à moyen terme le modèle économique du logement social qui abrite actuellement près de 11 millions de personnes et de freiner également les efforts de construction et d’entretien.

La Fondation Abbé Pierre est également inquiète des annonces de vente à grande échelle de logements sociaux, qui s’apparente à une privatisation partielle du patrimoine de la Nation. Elle s’oppose enfin au projet de « bail mobilité », de 1 à 10 mois, qui consisterait à offrir un bail précaire, ni plus ni moins, pour les jeunes et les plus fragiles, alors que le logement doit constituer un socle stable dans des parcours de vie de plus en plus accidentés.

La Fondation Abbé Pierre appelle à rejoindre la vaste coalition « Vive l’APL », regroupant syndicats de salariés, étudiants, associations de locataires et de solidarité. Et à manifester jeudi 21 septembre à 9 h à la Défense, à l’occasion du passage devant le Conseil national de l’habitat de la mesure de baisse de 5 € des APL.

« Gardons au cœur l’impatience de faire. Et l’indignation dans l’action. » - l’abbé Pierre

 

Contact presse

media@fondation-abbe-pierre.fr - 06 16 58 21 60