• 17 décembre 1969

    Naissance de Gérard, fils unique.
    « Mon père était postier à Clermont Ferrand et ma mère était caissière. Nous habitions un petit pavillon à la sortie de la ville. »

  • 1983 - 1996

    « Je fais un bac pro, j’ai des copains et des copines… Je rencontre ma future femme dans l’entreprise où je travaille. On se marie, on est heureux. »

  • 2009

    « L’entreprise fait faillite, je suis licencié.
    Avec deux enfants en bas âge et un salaire en moins, le quotidien devient difficile. Sans travail et en fin de droits, je perds pied. Ma femme me quitte.
    Je me retrouve seul et sans perspective professionnelle à 40 ans. Je monte à Paris pour tenter de rebondir. »

    L’abbé Pierre disait : « la misère ne se gère pas, elle se combat ! » Pour agir, moi je donne.C., donateur

    Tweet

  • 2010 - 2016

    « Je collectionne les contrats précaires, des petits boulots, la vie est dure. Avoir un toit sur la tête, se nourrir et tenir. Mes enfants s’éloignent. Et puis, après deux mois sans ressources, je me retrouve à la rue. Sans rien. »

  • 2017

    « Les nuits sans sommeil s’enchaînent.
    Je veille sur mon sac qui contient tout ce qui me reste, sur mes chaussures, sur mon bout de carton.
    On ne me parle plus, on ne me voit plus.
    Je deviens invisible. »

  • 18 novembre 2019

    Gérard est découvert étendu sur un banc.
    Mort à la rue.

Ecran suivant

#LaRueTue

À la rue, l’espérance de vie est de 49 ans.
Aidez-nous à agir.

Faire un don

Chaque année, 550 000 personnes sans abri ou mal logées sont accompagnées par la Fondation Abbé Pierre dans ses lieux d’accueil.

Grâce à vous

  • 30 € assurent un toit à une personne pendant 24 heures.

    Je fais un don
  • 60 € permettent d'offrir 12 repas complets aux plus démunis.

    Je fais un don
  • 100 € permettent de vêtir chaudement un enfant durant tout l'hiver.

    Je fais un don

soit ... après réduction fiscale.

Si vous êtes imposable, pour votre impôt sur le revenu, 75% du montant de vos dons à la Fondation Abbé Pierre sont déductibles, dans la limite de 546 €. Au-delà, la réduction est de 66% dans la limite de 20% de votre revenu. Si vous êtes redevable de l'IFI (Ex ISF), la loi TEPA vous permet de déduire de cet impôt 75% du montant de vos dons, dans la limite de 50 000 €/an.

Aidez-nous à agir en diffusant le message