6 ans pour lutter contre le mal-logement

Une priorité pour les villes franciliennes qui comptent 1,2 millions de personnes mal logées

07/09/2020 | Crédits photos : Sébastien Godefroy

La Fondation Abbé Pierre, préoccupée par l’ampleur et l’ancrage du mal-logement, plaide pour faire de la question de l’habitat et de celle du logement des personnes les plus fragiles un axe fort et prioritaire dans l’action communale et intercommunale. 

En ce lendemain d’élections municipales, la Fondation Abbé Pierre a ainsi adressé ses félicitations aux maires franciliens élu.es ou ré élu.es pour leur rappeler qu’elle comptait sur eux pour, que dans 6 ans, nous ayons, collectivement et durablement inversé la tendance sur le front du mal logement dans cette région qui compte 1,2 million de personnes mal logées.

Pour ce faire, les responsables locaux sont invités à construire leurs programmes d’intervention pour :

  • loger plus et mieux les plus modestes en s’engageant, par exemple, dans une démarche de logement d’abord,
  • prévenir et combattre les facteurs d’exclusion par le logement en soutenant, par exemple, des permanences d’accompagnement aux droits liés à l’habitat,
  • participer à la construction d’une région équitable et accueillante en bannissant, par exemple, tout dispositif et mobilier urbain « anti-SDF ».

L’ensemble des propositions sont à lire ici