« Assurer le minimum qui est nécessaire pour une vie humaine »
26/06/2020 | Crédits photos : Jean Mainbourg

« Dans une société, tant que la hiérarchie légitime est conçue en partant d’en haut, il ne pourra jamais être possible de servir tout le monde. Au contraire, si on commence par assurer le minimum qui est nécessaire pour une vie humaine, nécessaire pour la réalisation d’un destin d’homme à chaque famille humaine qui travaille, il y aura toujours de quoi assurer le bien-être de toute la hiérarchie. »

Abbé Pierre, septembre 1957

 

La crise sanitaire qui a mis notre pays à l’arrêt pendant deux mois a fragilisé encore davantage les plus précaires, mais a aussi fait apparaître de nouvelles difficultés pour de nombreuses personnes jusque-là relativement épargnées.

Aujourd’hui, des millions de personnes sont en chômage partiel, d’autres ont perdu leur travail sans aucune compensation et certaines n’ont plus aucun revenu.

Il est donc primordial que l’État, qui a su débloquer des moyens et prendre des décisions importantes pendant la crise sanitaire, prolonge cet effort alors que les effets sociaux de la crise économique sont devant nous. Il faut agir et prévenir dès à présent plutôt que d’avoir à guérir demain.