Auprès des jeunes et des familles
pendant et après le confinement

01/07/2020 | Crédits photos : Terrain d'entente

L’association « Terrain d’Entente » accompagne les jeunes du quartier de Tarentaize/Beaubrun à Saint-Etienne, classé prioritaire dans la politique de la Ville

Elle s’efforce de construire une communauté éducative, avec tous les acteurs du champ éducatif du territoire, les parents, de façon à ce que chacun se sente impliqué, engagé, à égalité, pour assurer de manière effective, la responsabilité collective dans l'éducation et la protection des enfants.

À quelques jours des vacances d’été, la petite équipe de salariés, bénévoles et volontaires du service civique de l’association boucle les projets à proposer aux habitants du quartier pendant tout l’été. Au total, 300 jeunes du quartier seront concernés et encadrés par une dizaine de personnes. Sorties, activités… il faut tout caler alors même que la pression des journées vécues pendant le confinement se fait encore sentir.

« Ici, nous sommes en plein quartier populaire, pendant toute la crise sanitaire les besoins se sont très vite fait ressentir. Heureusement que la Fondation est venue nous soutenir financièrement », précise Claire, l’une des bénévoles de l’association.

Des familles nombreuses très pauvres qui n’arrivaient pas à se nourrir correctement et auxquelles « Terrain d’Entente » a pu apporter une aide financière, mais aussi de nombreux jeunes qui, sans équipement informatique à domicile, ont risqué de décrocher dès les premiers jours du confinement.

Grâce au fonds d’urgence de la Fondation, l’association d’éducation populaire a pu distribuer plus d’une vingtaine d’ordinateurs et permettre aux élèves de travailler à distance dans de meilleures conditions.

« Nous avions notamment un jeune qui passait son bac S et qui n’avait que son téléphone pour travailler. Grâce à une collaboration étroite avec une autre association de quartier, nous avons également pu permettre aux familles de bénéficier d’impression papier gratuite… on a ainsi pu fournir des milliers de tirages papier ! » ajoute Claire.

Aujourd’hui encore, les jeunes qui ont été équipés peuvent solliciter l’association qui assure le « service après-vente » à domicile, qu’il s’agisse de maintenance ou de l’installation d’applications ou de programmes.

Avec une trentaine de bénévoles et d’adhérents, « Terrain d’Entente » apporte un soutien tout particulier aux jeunes, en proposant un accueil libre, inconditionnel et gratuit toute l’année, été comme hiver.

Ateliers de rue, soutien scolaire; cafés des ados ou café des femmes…. Depuis 2011 et chaque semaine sans exception, l’association s’installe au pied des immeubles. Elle a tissé du lien petit à petit et plus largement avec tous les habitants de tous âges, enfants et adultes. En soirée ou en après-midi ; dans un jardin public ou au centre social, salariés et bénévoles sont plus proches des habitants et de leurs besoins. Une forte relation de confiance et de reconnaissance réciproque s'est  construite entre eux.