Défendre le Droit au logement 

La Fondation et plusieurs associations publient un 2e rapport sur l’accès au logement social des ménages à faibles ressources dans 12 métropoles régionales.

17/05/2022 | Crédits photos : Droits Réservés

La question de l’accès de tous au logement, et particulièrement des ménages les plus démunis, reste depuis l’appel de l’abbé Pierre le 1er février 1954 un des sujets essentiels des politiques du logement, notamment avec la mise en place en 2007 du Droit au logement opposable (DALO). 

Le groupe inter-associatif rassemblant la Fondation Abbé Pierre, le Secours Catholique, le Mouvement ATD Quart Monde, Habitat et Humanisme, Solidarités Nouvelles pour le Logement et l’Association DALO, a publié en 2020 un premier rapport sur les « Difficultés d’accès au parc social des ménages à faibles ressources ». Ce rapport montre qu’au niveau national, « plus on est pauvre, moins on a de chances d’accéder au logement social ». 

Face à cette situation, les associations à l’origine du rapport ont formulé dix propositions visant à améliorer la situation, dans trois domaines : croissance du parc social, processus d’attribution et niveau des loyers.

Mais les difficultés d’accès au logement social des ménages à faibles ressources se concentrent dans les marchés immobiliers tendus des métropoles, avec une différence évidente entre le Grand Paris et les Métropoles régionales. 

La nécessité de compléter l’approche nationale du premier rapport par une approche au niveau des métropoles s’est donc imposée comme une évidence. Après une logique de décentralisation, engagée dans les années quatre-vingt, qui a donné de plus en plus de responsabilités aux acteurs locaux, le logement social en France devenu un sujet de plus en plus local. 

Dans la continuité de son premier rapport, le groupe inter-associatif a étudié 12 métropoles régionales (Lille, Nice, Rennes, Bordeaux, Grenoble, Lyon, Aix-Marseille, Toulouse, Nantes, Rouen, Strasbourg et Montpellier), non pas dans le but de classer les « bons » et les « mauvais » élèves, mais afin d’éclairer le débat sur les meilleurs voies et moyens d’assurer la mise en oeuvre effective d’un droit essentiel à la vie quotidienne de tous, le droit au Logement.