Inégalités en France : un rapport soutenu par la Fondation
04/06/2019

L’Observatoire des inégalités présente le 4 juin, son troisième Rapport sur les inégalités en France, (édition 2019), au siège de la Fondation Abbé Pierre.

Au sommaire : revenus, éducation, travail, modes de vie, territoires. Ce document rédigé sous la direction d’Anne Brunner et Louis Maurin, ce document publié tous les deux ans dresse un panorama complet de la situation des inégalités en France.

L’édition 2019 montre comment les inégalités entre milieux sociaux nourrissent des tensions de plus en plus fortes.

Les inégalités « n’explosent » pas en France grâce à un modèle social de qualité. En revanche, les classes aisées – bien au-delà du seul 1 % le plus riche – bénéficient de privilèges croissants.

La montée de l’extrême droite aux élections, comme le mouvement des gilets jaunes, reposent sur le sentiment d’une partie des catégories populaires et moyennes d’être les laissés-pour-compte des politiques publiques menées depuis des années.

L’objectif de ce rapport est d’alimenter un débat argumenté à partir de données précises et accessibles à un large public. Il fait un point complet et actualisé, sans dramatisation, soulignant ce qui se dégrade, mais aussi ce qui s’améliore.

Pour chaque domaine (revenus, éducation, travail, conditions de vie), le document distingue la situation en fonction du genre, de l’âge, du milieu social ainsi qu’un grand nombre d’autres critères.