À La Réunion, la Fondation propose un contrat d’engagement aux futur(e)s Maires

Pour leur mandat 2020-2026, la Fondation propose 5 engagements assortis à des objectifs concrets pour lutter contre le mal-logement

17/06/2020 | Crédits photos : Eric Lafargue

La Fondation propose 5 engagements assortis à des objectifs concrets à mettre en œuvre par les Maires et/ou Présidents d’intercommunalité pour lutter activement contre  le  mal-logement  et  permettre  à  chaque  citoyen  de  vivre  dans  un  logement  digne  et  décent,  adapté à ses besoins et ses ressources.

Ces 5 engagements forment un contrat que la Fondation est prête à signer avec les communes et ou les intercommunalités volontaristes qui le souhaitent. 

Si nécessaire, la Fondation Abbé Pierre pourra accompagner les communes signataires dans la  mise en  œuvre des objectifs définis. La Fondation et les Maires ou Présidents d’intercommunalité engagés, pourront évaluer ensemble   l’application   de   ces   engagements   tout au long de la mandature.

Les différents indicateurs collectés à l’échelle communale ou intercommunale permettront de mesurer les effets de l’action locale dans la lutte contre le mal-logement.  Un bilan intermédiaire sera réalisé en 2023 à l’occasion de la parution du rapport sur l’état du mal-logement de la Fondation.

Au-delà de ces 5 engagements à la Fondation Abbé Pierre, nous pensons qu’il est urgent d’agir pour répondre aujourd’hui aux besoins des  personnes  les  plus  fragiles  et  de  mettre en place des solutions durables afin de construire La Réunion de demain. Ainsi, la Fondation Abbé Pierre demande aux nouveaux Maires et Présidents d’intercommunalité, et plus largement à l’ensemble des citoyen(nes), s’ils sont prêt(es) à relever ces défis ?

Prêt(e)s) à faire de La Réunion une île plus solidaire envers les personnes les plus précaires afin de ne plus laisser personne vivre à la rue, en squat ou dans un taudis ?

Prêt(e)s à faire de La Réunion un territoire exemplaire où plus aucunepersonne  ne  sera  contrainte  de  vivre  à  la  rue ou de s’y retrouver suite à une expulsion locative sans solution de logement ?

Prêt(e)s à faire de La Réunion un territoire où il y aura suffisamment de logements abordables dans toutes les  communes,  tant  dans  le  parc  social  que  dans  le  parc  privé ?

Prêt(e)s  à  faire  de  La  Réunion  un  territoire  où  il  n’y  aura  plus  aucun  logement  indigne  au  niveau  com-munal ?

Prêt(e)s à défendre le droit au logement au pays des droits  de  l’homme,  pour  garantir  à  chacun  la  possibilité  d’avoir  un  toit,  «  un  chez  soi  »,  un  logement  digne  et  décent ?