L'édito du 09 juillet
05/07/2021 | Crédits photos : Ljubiša Danilović

Chers Amis,

Après de longs mois de confinements et déconfinements, de couvre-feux et de mesures restrictives, et à l’heure où l’on entre dans la période estivale, s’entrouvre une possible amélioration de la situation sanitaire. C’est un soulagement pour beaucoup, après des mois particulièrement éprouvants, mais n’oublions pas que pour bon nombre de personnes et de familles, la situation reste très difficile.

C’est la raison pour laquelle la Fondation va poursuive son combat contre l’exclusion tout au long de l’été et sur l’ensemble du territoire, en métropole mais aussi à l’île de La Réunion, comme vous avez pu le découvrir dans notre vidéo du mois.

Au-delà des actions qu’elle mène en France et à l’étranger grâce au réseau de quelque 500 partenaires associatifs soutenus et de son fonds d’urgence qui est venu en aide à plus de 360 000 personnes depuis sa création au début de la crise sanitaire, la Fondation poursuit également son interpellation de la puissance publique afin que chacun puisse avoir un toit et vivre dans des conditions dignes.

Depuis la fin de la trêve hivernale et la reprise des expulsions le 1er juin, nous sommes particulièrement vigilants à ce que l’instruction des ministères du Logement et de l’Intérieur soit respectée et alertons autant que de besoin les pouvoirs publics lorsque nous constatons une entorse aux consignes ministérielles ou une absence de solution digne proposée aux personnes expulsées. Rappelons que 30 000 ménages sont potentiellement menacés d’expulsions dans les semaines et mois à venir et que tout doit être mis en œuvre pour éviter de nouvelles souffrances sociales.

Dès la rentrée de septembre, la Fondation mobilisera par ailleurs toutes ses forces pour faire entendre la nécessité de changer d’ambition en matière de lutte contre le mal-logement, de renforcement des solidarités et d’accélération de la transition écologique en veillant à ce qu’elle soit la plus juste possible. La présidence française de l’Union Européenne en janvier 2021, l’élection présidentielle en mai 2022 et les législatives qui suivront, seront autant d’occasions pour porter collectivement haut et fort ces combats majeurs au sein de notre société, comme le faisait avec une totale détermination notre fondateur.