L'édito du 20 mars
20/03/2020 | Crédits photos : Pierre Faure

Cher(e)s Ami(e)s,

 

Oui, nous sommes en guerre. Une guerre sanitaire comme l’a précisé lundi soir le Président de la République, mais qui ne doit pas nous faire oublier que nous sommes aussi « en guerre contre la misère » comme l’avait exprimé l’abbé Pierre lors de son Appel du 1er février 1954. À l’époque, une foule anonyme lui avait répondu avec un immense élan de générosité, déclenchant une véritable insurrection de la bonté.

Aujourd’hui, alors que le confinement est total, alors que dans le monde entier, chacun se protège pour éviter la propagation d’un virus qui a déjà fait des milliers de victimes, nous ne pouvons pas ne pas penser à celles et ceux qui vivent dans la rue, à celles et ceux qui n’ont pas de toit et qui ne peuvent se protéger.

Dans les Boutiques Solidarité de la Fondation comme dans les distributions alimentaires ou les maraudes, les consignes gouvernementales et les précautions à prendre qui s’imposent à tous, affaiblissent les capacités d’action des équipes. Ces équipes, autant qu’elles le peuvent, se battent pour ne laisser personne à l’abandon, mais la situation est très délicate. La Fondation et de nombreuses associations sont en relation continue avec le Gouvernement et les pouvoirs publics locaux, pour chercher les meilleures réponses à apporter aux personnes les plus en difficulté dans ces circonstances exceptionnelles.

Il nous faut agir, avec calme et efficacité, mais sans attendre et avec une totale détermination pour répondre en urgence aux besoins vitaux des plus précaires : se nourrir, se protéger, être soigné le cas échéant ; mais aussi se loger pour pouvoir se reposer, se confiner, se soigner, raison pour laquelle nous demandons au gouvernement de mobiliser de toute urgence, le maximum de chambres d’hôtel, de bâtiments publics et de logements vides possibles sur l’ensemble du territoire.

Il faut que chacun se protège, s’organise et prenne soin de ses proches. Mais il faut aussi que nous restions solidaires et que nous nous battions de toutes nos forces contre les tentations de repli. Face au virus, protégeons-nous et protégeons les autres. Plus encore aujourd’hui que jamais, construisons une société plus solidaire et fraternelle.

 

Aidez-nous à agir ! Donnez. FAIRE UN DON