Lounis, seul face à la rue

" Mon rêve c'est d'avoir un logement. Un travail, un logement."

Play
14/02/2020

Personnes âgées, jeunes en début de carrière et de parcours résidentiel, personnes migrantes, célibataires, couples séparés... Tout le monde peut vivre seul à un moment dans sa vie, comme c'est le cas désormais de 35% des ménages en France.

 

Lounis, 25 ans. Avec son CAP en poche, il enchaine les contrats à durée déterminée mais ne trouve pas de CDI. Sans solution de logement, il appelle tous les soirs le 115 pour avoir un toit. Et bien souvent, il dort dans la rue. « On n’a pas de force pour travailler, on dort mal et les collègues vous posent des questions. » Grâce au soutien de la Boutique Solidarité de Gennevilliers qui fait partie du réseau de la Fondation Abbé Pierre, Lounis garde espoir et il a pu trouver cet hiver une petite chambre dans un foyer dans laquelle il peut rester jusqu’au 31 mars 2020. Mais après ? En France, 4 millions de personnes sont sans logement ou très mal logées.