« Paris Lockdown » : 10 000 euros au profit de la Fondation

Christophe Robert, délégué général de la Fondation, a reçu un chèque d’un montant de 10 000 euros équivalent à la majeure partie des recettes tirées de la vente des photos et du livre « Paris Lockdown » au profit de la Fondation.

06/01/2021

Kongfactory publiait en juillet dernier un livre-photos "Paris Lockdown", préfacé par Christophe Robert, délégué général de la Fondation Abbé Pierre, présentant 100 photographies inédites de Paris pendant le confinement.

Cet ouvrage unique, réalisé en collaboration étroite avec l’imprimerie Fot, sera prochainement réédité, enrichi et disponible plus largement en France grâce à un nouveau réseau de distributeurs.

« Le livre a vraiment du succès, il fait partie de la liste des 18 livres qui ont marqué l’année 2020 que vient de publier la Fnac et bien sûr, on voulait rapidement reverser à la Fondation ce que nous avions promis », précise Nicolas Putod, fondateur de Kong Factory.

Nicolas Putod et Fred Di Girolamo sont associés et ont créé leur société de photographies Fine Art, Kong Factory, il y a quelques années.

« On s’est demandé ce que l’on pouvait faire avec nos compétences pour qu’on n’oublie pas cette période où tant de gens ont été courageux et ont donné beaucoup de leur temps. Notre passion étant la photographie, on s’est dit qu’on allait réaliser un livre sur Paris confiné. Dès les premiers jours, on a été frappé par le nombre de personnes à la rue qui erraient seules dans la capitale déserte. On a vraiment été marqués et on s’est dit : Ce sont ces gens-là qu’il faut aider ! », note Nicolas Putod.

« Pendant 20 jours, je me suis vraiment mis en condition pendant toutes mes prises de vue. Je ne sortais que pendant les heures de bureau pour montrer combien tout était arrêté. La photographie de couverture est la plus symbolique : la place de la Concorde déserte, quand on connaît le trafic qu’il y a normalement, c’est vraiment fort… J’ai travaillé souvent avec des personnes à la rue à mes côtés et je discutais un peu avec eux. Du coup, pour nous, c’est devenu évident de soutenir la Fondation Abbé Pierre », précise Fred Di Girolamo, photographe et cofondateur de Kong Factory.

Sur leur site de vente en ligne, www.kongfactory.art, la quasi-totalité des bénéfices de la vente des photographies de la capitale confinée (numérotées Fine Art en édition limitée à 30 exemplaires) a également été reversée à la Fondation pour soutenir ses actions en faveur des personnes sans domicile et mal logées.