À Paris, un accueil de jour dédié aux soins

L’Accueil Périchaux accueille et apporte une aide thérapeutique aux personnes à la rue.

27/01/2022

Quatre permanences hebdomadaires de soins infirmiers, une journée de consultation tenue par un médecin chaque semaine : les services de soins et d’hygiène assurés par des bénévoles sont l’une des caractéristiques de l’accueil de jour de l’association Depaul France ouvert il y a 5 ans, dans le XVe arrondissement à Paris.

« Nous avons une moyenne d’une douzaine de visites à l’infirmerie ou auprès du médecin los des permanences. Depuis notre ouverture, la sensibilité aux problématiques de santé et d’hygiène est de plus en plus forte auprès de notre public ainsi que dans nos équipes », constate Andrew Mcknight, directeur de l’association. Vigilance à l’autre, évocation des problèmes et des maladies en toute confiance… petit à petit, les problématiques de santé sont abordées et peuvent être traitées, même lorsqu’il s’agit de pathologies lourdes.

Suivi de maladie chronique ou longue durée, pédicurie, soins cutanés, prise de rendez-vous, … des bénévoles et les 2 salariés de l’accueil de jour procèdent toujours à une écoute et un dialogue bienveillants avec la personne en souffrance avant de l’orienter vers les soins, voire l’hospitalisation, grâce à un partenariat étroit avec les hôpitaux les plus proches, Corentin Celton et Pompidou. Pour conforter sa démarche de prévention et de sensibilisation, l’association a prévu en 2022 de développer une maraude à pied et « mains nues » (sans distribution de café ou de nourriture) auprès des personnes en errance dans l’arrondissement afin de mieux faire connaître ses services de santé et d’hygiène.

Autre spécificité de la structure qui accueille quotidiennement une quarantaine de personnes en grande difficulté, la maraude d’hygiène grâce à un camping-car ou « Mobil douche » auprès des très grands exclus en difficulté de déplacement.

 

4 fois par semaine, la « Mobil’douche » se déplace à Saint-Denis, Boulogne-Billancourt, Arcueil et Paris Sud pour offrir un service de douche et de bien-être. « La personne dispose du temps qu’elle souhaite pour prendre soin d’elle et nous avons ensuite un moment de dialogue avec elle, autour d’un café, dans le petit espace salon du camping-car. C’est un cocon, un moment de reconnexion avec soi-même et une vraie coupure avec la rue ». En moyenne, 6 à 8 douches sont proposées à chaque déplacement grâce à ce service qui essaye de suivre le parcours des maraudes à pied des associations caritatives.

C’est la 3e année consécutive que l’Accueil Périchaux bénéficie d’une aide financière de la Fondation qui a été l’une des premières à financer cette structure et sa démarche unique en son genre dans la capitale.