Pension de famille de la Bazoche : 10 ans déjà !
07/06/2019

« La Bazoche », l’une des Pensions de famille du réseau animé par la Fondation, a célébré son dixième anniversaire.

Pour cette journée qu’ils voulaient festive, les habitants de la Pension de famille du Centre Val de Loire avaient ouvert leur porte au public, aux voisins et à tous leurs partenaires.

Plus de 200 personnes le midi pour lancer les festivités (le buffet était préparé par l’équipe de restauration du « Hameau Saint Michel »), une centaine l’après-midi… entre le temps festif (repas partagé, bar à eau…) et le moment des discours officiels, des tables-rondes ont permis à tous les intéressés, professionnels, institutionnels et grand public, d’échanger sur les pratiques et le fonctionnement des Pensions de famille et de partager ensemble les enseignements humains et professionnels que permettent de telles structures.

Les débats étaient organisés autour de 4 thématiques. Chacune d’elle introduite par un petit film de témoignages/interviews d’habitants de la Bazoche. Les films ont été réalisés par les habitants de la Pension de famille « Les Nations », à Châteauroux. Les habitants des Pensions du Centre Val de Loire, « Hameau Saint Michel » et du « Phare », ayant elles aussi beaucoup aidé à l’organisation.



« Ce fut une journée vraiment réussie, sous le signe du partage et du bonheur. Il y a eu deux moments très forts, le témoignage d’un des voisins de la Pension lors d’une table-ronde, qui a exprimé combien il appréciait toutes ces années de voisinage et qui s’est officiellement proposé comme bénévole ! », précise Delphine Picard, directrice du secteur Pension de famille du Centre Val de Loire.

Pendant le repas, une exposition photos était installée dans le jardin et dans les espaces collectifs. La visite de la Pension par les habitants et la diffusion en boucle de films sur « Une place à table », « C’est pas du Luxe ! », les Rencontres nationales du sport solidaire et celles du Sénat animaient également tous les espaces….

Autre moment fort, le partage de l’expérience de vie avec les travailleurs sociaux partenaires de la Pension, pour lesquels l’exemple de la Bazoche prouve que l’on peut travailler à égalité avec les personnes accompagnées et réussir à faire ressortir leur capabilité », ajoute Delphine Picard.

La journée s’est terminée par un concert inédit de l’orchestre « Complet Délire », dont les artistes sont tous membres de la Pension de famille de Nîmes. Un moment supplémentaire de valorisation des activités des Pensions haut en couleurs… mettant en évidence une autre caractéristique du réseau animé par la Fondation, celle de la solidarité, les musiciens n’ont pas hésité à venir de Nîmes pour une heure ½ de concert.