La Ville est à Nous : Le nouveau rapport de la Fondation Abbé Pierre et de la FEANTSA
pour mieux encadrer Airbnb en Europe.

10/12/2020

Alors que le « Digital Services Act » est en cours d’élaboration par la Commission européenne jusqu’à la fin du mois de décembre, la Fondation Abbé Pierre et la FEANTSA publient un rapport incitant les responsables européens et nationaux à s’emparer au plus vite de la question de l’encadrement d’Airbnb dans l’Union européenne. L’objectif : limiter l’impact de ces plateformes de location sur le marché du logement dans les grandes métropoles et « rendre les villes aux habitants ».

L’analyse débute par un historique du phénomène en Europe. Alors que les plateformes de location saisonnières apparaissaient comme des sites permettant la rencontre de voyageurs avec les habitants d’un lieu pour partager une façon de vivre, les « hôtes » se sont rapidement professionnalisés. Les logements entiers destinés désormais seulement à la location saisonnière ont entrainé une baisse de l’offre de location de longue durée. Cette raréfaction a entrainé indéniablement la hausse des loyers.

Dans une Europe où un habitant sur 10 consacre 40% de ses revenus au paiement du loyer et des charges, cette augmentation a accentué le départ de nombreux résidents, pourtant essentiels à la vie de la cité, vers la périphérie des villes. Les nombreuses batailles législatives au niveau local, national et européen n’ont pas permis de trouver des solutions efficaces à ce phénomène.

Pourtant, la Fondation Abbé Pierre et la FEANTSA sont catégoriques : réguler Airbnb, par exemple en limitant le nombre de locations ou de nuitées, serait un des axes fondamentaux pour résorber la crise du logement dans les grandes villes européennes et aurait des conséquences sociales et économiques positives dans la durée. De plus, avec la crise sanitaire et le ralentissement du tourisme, les grandes métropoles, telles que Paris, Barcelone, Lisbonne ou Amsterdam, ont vu le nombre d’offres de location de longue durée revenir sur le marché.

Le moment est tout indiqué pour réguler l’activité des plateformes afin de limiter leur impact sur le marché du logement.

Consulter et télécharger le rapport

Contacts Presse

Fondation Abbé Pierre • Anne Lambert de Cursay, chargée des relations médias
alambertdecursay@fap.fr • 06 23 25 93 79
FEANTSA • Ruby Silk, Communications Officier
ruby.silk@feantsa.org • +32 (0)2 230 48 86