Mal-logement en Occitanie :
la Fondation Abbé Pierre présente son 24e rapport
le 26 mars à Montpellier et le 28 mars à Toulouse.

20/03/2019 | Crédits photos : Pierre Faure

Alors que notre pays est traversé par une crise sociale importante, alors que de plus en plus de personnes vivent sous le seuil de pauvreté éprouvant des difficultés à se loger dignement, la Fondation Abbé Pierre tient à rappeler à quel point la lutte contre le mal-logement doit être une priorité, tant au niveau national que local. Elle ne le sera que si l’ensemble des élus de chacune des collectivités se saisit de cette question. C’est pourquoi la Fondation présente un éclairage régional de son rapport annuel sur l’état du mal-logement en Occitanie le 26 mars à Montpellier et le 28 mars à Toulouse.

La région Occitanie, qui se caractérise par un fort taux de pauvreté, un nombre de demandeurs d’emploi bien au-dessus du niveau national, un manque structurel de logement social et un parc privé trop souvent inaccessible ou indigne, est engagée sur trois de ses territoires (Nîmes agglomération, Montpellier Métropole, ville de Toulouse) dans le plan quinquennal pour le « Logement d’abord ».

Après une présentation des chiffres nationaux du mal-logement, la Fondation revient sur ce plan quinquennal et en analysera le lancement en région en mettant l’accent sur les projets et idées à valoriser, mais également les enjeux et la nécessité d’aller plus loin !
Dans une seconde partie, la présentation s’intéresse aux jeunes sortants de l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE) souvent sans accompagnement et sans solution d’hébergement et de logement. Un travail mené en région montrera à quel point ces jeunes peuvent être vulnérables et laissés « aux portes de la rue ».

La Fondation Abbé Pierre souhaite montrer ici la nécessité d’une approche préventive, en lien avec la logique du « Logement d’abord ». Qu’elle intervienne à 18 ou à 21 ans, la sortie des dispositifs de protection de l’enfance est souvent trop précoce et le risque de se retrouver à la rue est très fort. L’éclairage régional mené par la Fondation Abbé Pierre en Occitanie, avec un groupe d’acteurs locaux et de jeunes, met en avant des propositions et pratiques à valoriser.