Mineurs non accompagnés dans les Bouches du Rhône :
La Fondation Abbé Pierre
demande que la loi soit appliquée

04/03/2021 | Crédits photos : DR

Mardi matin, une quarantaine de jeunes mineurs non accompagnés se sont installés sous les fenêtres de la mairie de Marseille pour réclamer que soit mis fin à l’errance dans laquelle ils se trouvent depuis leur arrivée sur le territoire et revendiquer le droit de bénéficier d’un hébergement et d’un accompagnement. Interpellé par le maire, la présidente du Conseil départemental a répondu hier par voie de presse que le département prendrait en charge « 7 mineurs bénéficiant d’une décision de justice (ordonnance de placement provisoire) mais attendra le retour de l’évaluation de la minorité pour les autres personnes (…) pour ne pas mettre en danger le dispositif de prise en charge des mineurs non accompagnés ».

Or, la loi prévoit une mise à l’abri immédiate de ces jeunes par le département dans l’attente de l’évaluation de leur minorité. Cette position exprimée par la présidente du département n’est donc pas respectueuse du droit. Dans un rapport dévoilé il y a quelques jours, la Chambre Régionale des Comptes a jugé la gestion de cette prise en charge des jeunes mineurs non accompagnés « défaillante » par le Conseil Départemental qui en a la compétence au titre de la protection de l’enfance, rappelant à la présidente du département les arrêts très clairs du Conseil d’Etat « Un président de conseil départemental ne peut s’affranchir de l’obligation de mise à l’abri (…) au seul motif qu’il ne disposerait pas de moyens d’assurer cette mission ».

Plus de 30 mineurs risquent donc de nouvelles nuits passées dans la rue, exposés au froid, aux violences, à la faim, ou à la merci de tous les trafics et attendent un infléchissement de la présidente du département des Bouches du Rhône.

La Fondation Abbé Pierre exhorte la collectivité à respecter ses obligations et accueillir dignement ces jeunes. Dans la période particulièrement sensible que nous traversons, la Fondation Abbé Pierre appelle à ne pas opposer les misères et les détresses et à répondre dignement à tous ceux qui appellent à l’aide.

CONTACTS PRESSE

Florent Houdmon, Directeur agence régionale PACA
fhoudmon@fap.fr - 06 15 36 02 24

Anne Lambert de Cursay, Chargée des relations médias
alambert@fap.fr - 06 23 25 93 79