Démultiplier l’offre de logements  abordables pour lutter contre le mal-logement

À Mézières-sur-Seine, entre les Mureaux et Mantes-la-Jolie dans les Yvelines, le loyer moyen est de 10€/m². Deux logements ont été réhabilités et conventionnés à l’APL pour être loués à des ménages très modestes, à seulement  5€/m².

29/10/2020

En plein cœur de la petite commune et sous la forme d’un bail communal de 25 ans, Soliha Yvelines gère désormais deux logements qu’elle a entièrement rénovés et qui viennent compléter l’offre de logements accessibles sur cette commune de 3 600 habitants qui ne comptait que 5 % de logements sociaux

Isolation des combles, changement des chaudières, pose de VMC... C'est notamment grâce au financement du programme "Toits d'Abord" de la Fondation Abbé Pierre que de gros travaux d’amélioration de la performance énergétique ont été réalisés en 2019 dans cette maison de ville divisée depuis longtemps en deux logements avec entrée indépendante.

Aujourd’hui en parfait état, les logements accueillent deux familles, un couple cinquantenaire nouvellement installé et une personne âgée et son fils, déjà locataires avant les travaux.

Pour la première fois de sa vie, le couple auparavant contraint de loger en caravane, a un statut de locataire de plein droit.

« On a emménagé petit à petit car on n’avait pas grand-chose en mobilier, on avait toujours vécu en caravane mais là, avec la maladie de ma femme, ce n’était plus possible. J’avais fait une demande à la mairie et on a été prioritaire pour ce logement, on est vraiment heureux !

Le froid, l’eau qui gèle, l’humidité, l’électricité qui se coupe tout le temps... Avant, dans la caravane, on vivait dans la misère. Avec juste l’Allocation Adulte Handicapé de ma femme comme ressource, on ne pouvait aller nulle part.

Tous les jours, je remercie ceux qui nous ont permis de venir nous installer ici.

Ma femme va beaucoup mieux. Ici, la chaleur et le confort la soulagent beaucoup et en plus, on s’entend très bien avec notre voisin du dessus qui vit ici depuis 46 ans.

On reprend goût à la vie, on se sent tellement mieux ! Ma femme a de nouveau envie de se battre contre la maladie. Vraiment, on ne bougera plus maintenant. Ici, c’est chez nous. »


Dans le département des Yvelines, Soliha proposera prochainement, à Houilles, 6 autres logements très sociaux, majoritairement des studios, toujours sur une durée de 25 ans et en partenariat avec la commune.