Vous êtes ici :

Produire du logement très social

La Fondation Abbé Pierre agit concrètement pour faire reculer le mal-logement, en soutenant la production de logements à faible loyer, confortables, et performants énergétiquement : chaque année, ce sont 500 à 600 logements qui bénéficient d’un soutien financier. Ce soutien s’inscrit à travers un ensemble d’actions, et principalement le programme Toits d’Abord.

TOITS D'ABORD, PROGRAMME QUI S'INSCRIT DANS LA DURÉE

De 2005 à 2020, la Fondation Abbé Pierre a participé à la production de près de 9 000 logements accessibles aux personnes en difficulté, permettant à des milliers de personnes de vivre dignement et de se maintenir dans leur logement.

En 2012, la Fondation Abbé Pierre a lancé son 3e programme national de soutien à la production de logements très sociaux, Toits d’abord. Reconnu programme de lutte contre la précarité énergétique au titre de la Loi « Grenelle 2 », le rendant éligible au dispositif des « certificats d’économies d’énergie », Toits d’abord contribue à produire des logements à loyer très social dont le coût d’usage - notamment les dépenses énergétiques – est maitrisé.

Le soutien apporté dans ce cadre consiste en une aide à l’investissement immobilier, essentiellement porté par des associations. Parfois issus d’initiatives citoyennes, ancrées dans la vie du territoire, ces acteurs de terrain connaissent bien les publics concernés et les partenaires locaux, et proposent des logements avec une présence humaine renforcée. Près de 80 organismes du logement très social ont ainsi reçu un soutien dans le cadre du programme Toits d’abord à ce jour : associations ou organismes à but non lucratif agréés maîtres d’ouvrage d’insertion, mais aussi bailleurs sociaux agissant en lien étroit avec des acteurs associatifs porteurs du projet social.

Il s’agit le plus souvent :

- essentiellement de logements classiques dits « familiaux », bien intégrés dans l’environnement urbain, périurbain ou rural, essentiellement par le réemploi de bâtiments, laissés à l’abandon ou hors d’état d’usage ;

- de Pensions de famille, petits ensembles (allant jusqu’à 25 logements maximum) combinant logement privatif et espaces partagés offrant un cadre de vie semi-collectif et destinées aux personnes très isolées ;

- de façon plus ponctuelle, des résidences sociales dédiées aux jeunes et adaptées à l‘accueil de ces publics précaires en mobilité ;

- de projets de logements locatifs au statut d’occupation classique pour toute personne modeste, notamment celles vivant en habitat de fortune, les gens du voyage etc.

V

 

Nous contacter

Documents à télécharger

- "AUX CÔTÉS DES HABITANTS " ÉTUDE SOCIO-ETHNOGRAPHIQUE DU PROGRAMME TOITS D'ABORD

- Chiffres Toits d’Abord

- Simulateur du coût d’usage des logements réhabilités

Arrêté du 8 décembre 2020 portant reconduction et création de programmes dans le cadre du dispositif des certificats d'économies d'énergie

En complément 

Découvrir les videos du programme "Toits d'abord"

« À Madame la Ministre : faites des choses comme on a fait pour moi ! »

 

La Fondation Abbé Pierre agit partout en France