Un logement économe et accessible

Dans l’Isère, une mère isolée et ses 4 enfants est désormais locataire d’un logement très social entièrement rénové.

05/02/2020

Pose d'une chaudière individuelle gaz, basse température, fenêtres PVC, isolation de tous les murs, création d'une VMC… l’appartement qui date des années 70 est aujourd’hui performant énergétiquement, ce qui permet à sa locataire très modeste de pouvoir s’y maintenir avec un très faible reste-à-charge.

L’association « Un toit Pour Tous Développement » a signé un bail emphytéotique de 55 ans avec l'Etablissement Public Foncier Local du Dauphiné pour créer un logement très social de 70 m2 à Meylan qui ne compte que 14 % de logements très sociaux (au lieu des 20 % prévus par la loi SRU) et dont le foncier est très élevé. C’est dans le cadre de son programme « Toits d’abord » que la Fondation a soutenu cette opération qui permet d'améliorer l'offre de logements accessibles aux ménages les plus modestes.

Bénéficiaire du RSA, cette mère isolée de 33 ans attendait un logement social depuis plus de 4 ans ; elle vivait auparavant dans un logement inconfortable de 55 mdans lequel des blattes, des moisissures et de l’humidité étaient signalées.

Accompagnée dans son nouveau logement (ouverture de droits à l'Apl, visite technique…), la nouvelle locataire était auparavant logée dans le parc privé et avait fait une demande de logement social en 2014. Divorcée, elle s’est installée fin février 2019 avec ses 4 enfants de 7, 8, 10 et 14 ans, dans un quartier bien desservi par les transports en commun et dans lequel de nombreux commerces sont à disposition. Un parc urbain se situe juste en face du bâtiment.