En Nouvelle-Aquitaine, 8 7000 personnes aidées,
22 000 tickets-service distribués.

Depuis le début de la crise, le fonds d’urgence de la Fondation a soutenu plusieurs associations en Nouvelle-Aquitaine.

05/06/2020 | Crédits photos : Yann Lévy

Personnes en errance avec des chiens, jeunes mineurs étrangers en attente de prise en charge ou encore femmes victimes de violence… l’ancienne caserne Niel, en plein cœur de Bordeaux, a permis de sauver des vies dès les premiers jours de la crise sanitaire en permettant à ceux qui n’avaient aucune solution de se confiner et à d’autres de pouvoir continuer à se nourrir.

Le fonds d’urgence de la Fondation a directement apporté son soutien à l’association « La 58e » qui est intervenue auprès de ces publics isolés et sans solution en gérant pendant toute la crise un dispositif d’accueil d’urgence pour des familles ou personnes isolées démunies dans l’ancienne caserne réaménagée.

Aujourd’hui, « la caserne » est un espace de 3,5 hectares géré par la structure solidaire « Darwin Solidarités » où plusieurs associations (dont le Collectif Bienvenue et la 58eme…) ont mutualisé leurs forces bénévoles et concentré la solidarité locale.

Ainsi, une vaste plateforme logistique d’approvisionnement et de distribution de produits de première nécessité (produits d’hygiène et alimentaires) a pu apporter une réponse d’urgence massive sur l’agglomération. Cette plateforme a également reçu le soutien financier du fonds d’urgence de la Fondation.

Grâce à cette plateforme unique en son genre, quelque 30 squats et campements recensés au sein de la capitale régionale ou aux alentours ont pu bénéficier de livraisons hebdomadaires. Dans ces différents lieux de vie, plus de 10 000 personnes, y compris des familles, majoritairement primo-arrivantes, sont en situation de grande précarité.

À ce jour 8 700 personnes ont été soutenues grâce au fonds d’urgence et plus de 22 000 tickets-service ont été distribués sur le territoire néo-aquitain.

Au total, 330 000 euros ont été débloqués pour la région. La Fondation n’aurait pas pu mener toutes ces actions sans le soutien de ses généreux donateurs, qu’elle remercie au nom des personnes aidées.