Il y a une vie après la rue

La Fondation Abbé Pierre lance aujourd’hui, lundi 15 novembre, sa campagne de sensibilisation 2021

Play
09/11/2021

Vous venez de découvrir le film de la nouvelle campagne de sensibilisation de la Fondation Abbé Pierre. Ce film, réalisé par Sarah Suco, raconte l’histoire de Virginie, qui a connu la vie à la rue, en est sortie, et qui traverse toutes les contrariétés du quotidien avec distance en gardant le sourire et en restant optimiste :

« Je suis vraiment heureuse d’avoir pu réaliser ce film pour la Fondation Abbé Pierre. Il n’y a pas beaucoup d’associations qui s’occupent aussi bien des personnes à la rue, en grande difficulté. J’ai eu l’occasion de rencontrer beaucoup de femmes à la rue pour le film « Les Invisibles » dans lequel je jouais, j’ai toujours gardé le contact avec elles. C’est une cause qui me touche beaucoup, comme de nombreuses personnes…

L’atmosphère du film dégage quelque chose d’intriguant, de mystérieux, avec cette femme qui sourit à la vie malgré ses petits soucis et à la fin, on est sur une émotion très forte et positive. Grâce à l’actrice Julie-Anne Roth, à son sourire naturellement lumineux, le film dégage une profondeur, une authenticité, une humanité très forte. Je suis contente que ce film ne fasse pas dans le misérabilisme.

On a tourné les deux scènes finales à la suite, avec la brutalité de passer de l’une à l’autre, celle de la femme sur le banc, exclue, et celle de la femme dans la vie normale… ça a été un moment émouvant pour toute l’équipe »

Ce film inédit est accompagné d’une déclinaison sous forme de 3 affiches à découvrir à partir du mercredi 17 novembre partout en France, y compris à l’île de La Réunion.


« Il y a une vie après la rue »

Avec cette signature, la campagne de la Fondation qui débute aujourd'hui s’inscrit une fois encore dans une perspective volontariste et engagée dans laquelle elle affirme que la pauvreté et l’exclusion ne sont pas une fatalité et que nous pouvons y mettre fin, ensemble.

Rappelons qu’en France, 300 000 personnes sont sans domicile fixe.