« Indigne-toit » : suite à l’exposition, une vente de photographies pour soutenir la Fondation.

Un groupement de photoreporters vend des clichés professionnels et reverse 10 % à la Fondation.

01/12/2020

Dans le prolongement du travail d’Anthony Micallef « Indigne Toit » sur l’habitat indigne à Marseille, l’agence indépendante Haytham Pictures a décidé de reverser 10 % des bénéfices de la vente de quelque 22 photographies à la Fondation Abbé Pierre.

« Nous sommes un groupe de photojournalistes qui documentons le réel, le quotidien, souvent à travers des histoires longues. En cette période confinée, nous avons eu envie de proposer aux gens de voyager à moindre coût, d'acquérir un beau tirage photo qui permette de s'évader. Nos images viennent d'Inde, des États-Unis, de Tanzanie, d'Ukraine, du Laos, du Japon... et même du Groenland»,  précise Anthony Micallef.

« Et puis avec le reconfinement, nous nous sommes tous bien rendus compte à quel point le logement était important et combien il compte bien plus qu’on ne le croit… C’est pour cela que nous avons choisi d’aider la Fondation Abbé Pierre avec cette opération. Dans la lignée de nos reportages de société, dans un esprit humaniste, l'idée est de proposer à tout le monde des photos de qualité à un prix accessible. »


Gérée par les 11 photographes qui la composent, Haytham Pictures propose donc à la vente, de 70 à 100 euros, selon le format, 22 photographies de très belle qualité et toutes uniques. En noir et blanc ou en couleurs, tirées par le laboratoire professionnel Picto, elles permettront à chacun de s’évader tout en participant à une opération solidaire en faveur de la Fondation Abbé Pierre qui lutte contre le mal-logement, dont plus de 4 millions de personnes sont victimes aujourd’hui en France.

Découvrez ici la sélection de photos : http://www.haythampictures.com/-/galleries/tirages.