La Fondation au secours des étudiants

Avec l’association ACLEFEU qu’elle soutient depuis des années, la Fondation apporte une aide alimentaire aux étudiants à Bobigny, Villetaneuse et Saint-Denis.

04/05/2021 | Crédits photos : Sebastien Godefroy

« L’escale solidaire », c’est le nom donné au camping car de l’association « ACLEFEU » qui se déplace une semaine sur deux dans les facultés proches de Clichy-sous-Bois afin de venir en aide aux étudiants isolés et en grande difficulté depuis le début de la crise du Covid, il y a plus d’un an.

Eau, pâtes, riz, légumes et fruits frais, soupes, produits d’hygiène… en cette matinée d’avril, 400 colis équilibrés permettant de tenir une semaine vont être distribués aux étudiants de Bobigny.

 

 

« Grâce au soutien de la Fondation Abbé Pierre, on a pu distribuer aux étudiants des denrées de première nécessité, mais aussi des chèques-service. En moyenne, nous distribuons la valeur d’environ 30 à 40 euros par étudiant ; cette semaine nous avons distribué pour un total de 15 000 euros de chèques-service. Les besoins sont énormes autour de nous… », précise Mohamed Mechmache, fondateur de l’association.

Depuis trois mois, ACELEFEU a également repris ses distributions au quelque 1 300 familles en difficulté de Clichy-sous-Bois, distribuant un jeudi sur deux, des colis couvrant les besoins essentiels pendant 15 jours.

« Aujourd’hui, le problème qui se pose, c’est que nous avons moins de dons alimentaires qu’au premier confinement. Les commerces restant ouverts, les fournisseurs nous donnent moins de denrées… On espère vraiment que l’activité va pouvoir reprendre en mai, que les gens vont pouvoir retourner travailler et les étudiants retrouver leur petit boulot. Sans le soutien de la Fondation, beaucoup de familles et de jeunes seraient vraiment en situation de détresse. Nous allons être très vigilants à ce qui va se passer dans les semaines prochaines et on espère que l’État ne va pas oublier les habitants des quartiers populaires… »

Une centaine de bénévoles continuent de s’impliquer fortement pour organiser et effectuer l’ensemble de ces distributions, avec le soutien de l’Unef sur les campus universitaires où vivent plusieurs centaines d’étudiants.

"Les distributions d'ACELEFEU nous ont beaucoup aidés pendant ces deux derniers mois, elles ont permis la distribution de quelque 1560 colis alimentaires... sans cette aide, il aurait fallu que nous nous organisions autrement et c'est vrai que cela aurait été difficile car les besoins sont énormes... Les bénévoles de l'Unef ont pu se concentrer sur l'accompagnement des étudiants, notamment au niveau des examens et des réinscriptions ainsi que dans les demandes d'aides sociales ou les renouvellements de titre de séjour. Cette péridode est très chargée pour les étudiants en fait, et la crise complique beaucoup les choses", précise Adrien, l'un des responsables Unef de Villetaneuse.

Une prochaine distribution devrait avoir lieu fin mai pour les étudiants qui resteraient sur le campus après la période des examens.