« Sabi et Tereza » ou comment vivre l’école en bidonville

Un livre pédagogique pour donner le goût de l'école à tous les enfants mal logés.

 

03/05/2022 | Crédits photos : Jean Bouvier & Diane Morel

Signé Jane Bouvier pour  le texte et Diane Morel pour les illustrations, cet album jeunesse illustré de 46 pages, destiné aux enfants de 8 à 11 ans, raconte l’histoire de Sabi et Tereza, jumeaux, qui vivent dans un bidonville de Marseille avec leur parent et leur grand frère, Salajan. Portés par le courage de leur famille et la bienveillance de leur enseignante, Sabi et Tereza vont découvrir ensemble la joie des mots.

À Marseille, 150 familles et 400 enfants sont en situation de très grande précarité.

 

 

Bâtiments abandonnés, des terrains vagues, des bords d’autoroute, des hôtels sociaux, des parkings, des copropriétés dégradées, etc. auprès de familles dont les conditions de vie sont extrêmement dures, il est difficile pour un enfant de se rendre à l’école le matin quand il a passé la nuit au milieu des rats et des punaises de lit. Difficile aussi de réviser ses leçons le soir ou de prendre soin de son matériel scolaire.

« Sabi écoute papa. Il a conscience que nos parents n’ont pas eu la chance d’aller à l’école. Ils ne savent pas lire. Ils sont obligés de demander de l’aide pour comprendre les panneaux dans la rue et pour être informés des prix des articles dans les magasins. Les jours où nous sommes malades, je lis les notices des médicaments pour maman. Mes parents travaillent de longues heures pour peu d’argent. Plus tard, j’aimerais être maîtresse d’école ou vétérinaire. » (Extrait)

Jane Bouvier a créé l’association « L’École au Présent » en 2014, avec un objectif : faire en sorte qu’aucun enfant ne reste à la porte de l’école. Aujourd’hui, l’association est présente sur une quarantaine de lieux de vie informels à Marseille.

"Mon objectif avec ce livre, c'est de donner un véritable outil pédagogique aux enseignants, aux parents et aux enfants, sur le vivre-ensemble, l'équité, la précarité... J'avais ce projet en tête depuis 2 ans et je crois que nous avons réussi à publier plus qu'un livre, un bel objet, joyeux, plein d'espoir pour une vie meilleure pour tous les enfants vivant en bidonvilles. Ce n'est pas un documentaire sur la vie des enfants en bidonvilles, c'est un conte, avec une intrigue, de l'humour parfois ", précise Jane Bouvier.

Distribué à toutes les familles que l'association accompagne, le livre rencontre d'ores et déjà un beau succès et l'auteure souhaiterait que la Ville et l'Education nationale le distribuent largement pour parler du mal-logement et du vivre-ensemble dans toutes les écoles et dès le jeune âge. Deux dossiers pédagogiques sont d'ailleurs fournis avec l'album pour permettre le développement des compétences des élèves autour de cet ouvrage unique en son genre.

Soutenue notamment par la Fondation Abbé Pierre depuis sa création, l’association prend en charge tous les frais liés à la scolarité des enfants. En 8 ans, « l’École au Présent » a accompagné 925 enfants sur le chemin de l’éducation et de nombreux parents sont désormais autonomes dans leurs démarches.

Sabi et Tereza, la nuit du trésor, de Jane Bouvier et Diane Morel, est paru aux Editions « La Pimpante »