Mondial des Sans-Abri : la Fondation poursuit son soutien

Huit joueurs de l’équipe de France s’entraînent pour la Coupe du monde de football des sans-abri, du 27 juillet au 3 août, à Cardiff (pays de Galles).

25/07/2019

À la tête de l’association « En Jeu », Patrick Mbongue, éducateur spécialisé à l’accueil de jour de Montpellier, permet chaque année à quelques jeunes en grande difficulté de vivre ce rêve incroyable.

« Cette année, nous avons vraiment de meilleures chances que les autres années car nous avons eu plus de moyens pour financer une préparation plus approfondie. Il y a eu deux regroupements d’une semaine, à Montpellier puis à Clermont-Ferrand. Les joueurs ont vraiment appris à se connaître et à jouer ensemble. Autre point important, la présence dans l’équipe de 2 gardiens de but ; Ashraf et Geoffrey qui ont vraiment les qualités recquises… Et puis il y a Sammy, l’ancien joueur, qui fera partie du voyage et qui a pour objectif de devenir arbitre de la coupe du monde des sans-abri », précise Patrick, à quelques jours du départ.

À 30 ans, Geoffrey ne pensait pas être sélectionné : « Vraiment, c’est la chance de ma vie, c’est inouï ! On forme une équipe, il y a une très bonne ambiance, on s’entend tous bien, c’est cool. Là, en ce moment, je me dis que ma vie est en train de changer, que c’est le meilleur moment pour rebondir et j’ai envie de le saisir. »

Geoffrey est sans emploi depuis plusieurs années ; hébergé chez son amie, il fréquente la Boutique Solidarité de Clermont-Ferrand depuis un an ½. C’est là qu’il a connu Sammy, l’entraineur de l’équipe, sélectionné l’an dernier pour la Coupe du monde.

« Franchement, Sammy, c’est un exemple pour moi, pour nous tous. Aujourd’hui, il a un travail, il a une vie normale…. Je me dis qu’avec une expérience pareille, quand on participe à la Coupe du monde, c’est sûr, ça peut ouvrir des portes pour le travail ;  ça va m’aider moi aussi, j’en suis sûr. »

Selon l’association « En Jeu », 83 % des participants à ce tournoi déclarent que la compétition a impacté positivement leur vie et 71 % que leur investissement dans le football a changé leur quotidien.

Depuis près de dix ans, la Fondation soutient financièrement la Coupe du monde de foot des personnes sans abri. « Il n’y aurait pas d’équipe de France à la Coupe du monde des sans-abri sans le soutien financier de la Fondation Abbé Pierre ». Menée en mai dernier, la sélection des joueurs s’est faite auprès d’une vingtaine de structures réparties dans toute la France, avec lesquelles « En Jeu » est en contact. « Huit joueurs partent mais l’initiative se répercute sur plus de 500 joueurs », précise Patrick Mbongue.