SOS Taudis,
lutter contre l'habitat indigne.

La France compte environ 600 000 taudis ; 900 000 à 1 300 000 personnes vivent dans des conditions très difficiles ou dégradées, menaçant leur santé et leur sécurité.

 

Play
20/01/2017 | Crédits photos : Ljubisa Danilovic

2007-2011

La Fondation Abbé Pierre a renforcé son engagement dans la lutte contre l’habitat indigne à partir de 2007. Grâce à quelque 50 associations et opérateurs partenaires présents partout sur le territoire, la Fondation Abbé Pierre a montré que pour sortir les personnes de l’habitat indigne, il est indispensable de mettre en place un accompagnement global et durable (à la fois social, technique, juridique et financier) qui permet d’agir « pour » mais aussi « avec » les personnes, et qu’il faut donc renforcer les moyens dédiés à cet accompagnement dans les politiques publiques de lutte contre l’habitat indigne. De 2007 à 2011, 1600 ménages ont été accompagnés dans ce cadre.

 

Depuis 2012

Dans ce nouveau programme, la Fondation renforce d'une part son soutien aux propriétaires occupants les plus en difficulté pour les aider à réaliser des travaux dans leur logement. Dans ce cadre, elle peut apporter une subvention en complément des aides financières publiques et des éventuels prêts travaux existants (subventions de l’ANAH, des collectivités locales, des caisses de retraite, etc.).

Les demandes, qui sont examinées au cas par cas, doivent concerner des propriétaires occupants, dont la situation économique, sociale et familiale, est particulièrement précaire et qui connaissent des situations d’habitat très difficiles.

Ainsi, depuis 2012, SOS Taudis a soutenu la réalisation de travaux au profit de près de 2000 ménages dans 85 départements.

D'autre part, la Fondation finance l'accompagnement social et juridique des personnes : accompagnement de locataires victimes de bailleurs indélicats, personnes en grande précarité sociale...

Ainsi, depuis le début de ce second programme, SOS Taudis a accompagné 1700 ménages.