Le logement, c’est d’abord…

Que représente pour vous le logement ? Des habitants de l’île de la Réunion ont répondu à cette question et permis la réalisation d’un portfolio inédit.

20/11/2019 | Crédits photos : Morgan Fache

Grande précarité, accès au logement… Morgan Fache, photographe professionnel, travaille avec la Fondation depuis 2012. À travers plusieurs expositions et au gré de ses rencontres dans les structures ou dans les logements financés par la Fondation, Morgan Fache cherche à donner à voir comment l’accès et le maintien dans le logement sont différemment perçus sur tout le territoire insulaire.

« Les situations n’ont rien à voir entre elles, du Nord au Sud et d’Est en Ouest. J’ai rencontré des personnes à la rue, en logements d’insertion, en logement pérenne ; des personnes mal logées et d’autres en logements réhabilités…  toutes ont eu affaire à un moment de leur vie à la Fondation et ont bien voulu témoigner.

Tous ces parcours de vie rendent compte de l’importance du logement. Ces photos et ces témoignages montrent aussi qu’un logement, ce n’est pas forcément pour la vie… la fragilité et la précarité sont très présentes dans l’esprit des gens, particulièrement à La Réunion… »

Dépassant les débats techniques et politiques sur la question du logement, les réponses collectées par Morgan Fache, permettent de revenir à l’essentiel.

Que l’on soit à la rue ou logé, propriétaire ou locataire, le logement est d’abord un espace dans lequel on se sent « à l’abri », « en sécurité » ; un lieu dans lequel se développent des liens affectifs et sociaux, grandissent des enfants ; où l’on reçoit des amis.

Le logement est d’abord un « chez-soi », il est une part de soi, et par conséquent de sa propre « identité ». Pour toutes ces raisons et bien d’autres encore, le logement est perçu comme étant « indispensable » à chaque être humain.

Rappelons qu’à La Réunion, Le taux de pauvreté est particulièrement élevé, 40 % contre 14 % à l’échelle nationale (chiffres 2015), tout comme la proportion de personnes sans emploi.

Le taux de pauvreté  des  moins  de 30 ans est supérieur de plus de 10 points à la moyenne territoriale, et atteignait 54,6 % en 2015.

Enfin, l’île compte 33 240 bâtis dans un état précaire, dont 1976 habitations de fortune et 19 725 « case en bois sous tôle».

 

Les photos et les paroles contenues dans le portfolio ont vocation à circuler sur l’ensemble de l’île. N’hésitez pas à solliciter l'agence régionale de la Fondation, à Saint-Denis, pour organiser une exposition dans votre commune.