« Feuilles éparses. L’abbé Pierre artiste »
24/04/2019

Deuxième étape de l’exposition itinérante à découvrir : du 4 au 19 juin, à la Communauté Emmaüs de Rédéné (29).

Dessinateur, peintre, poète, écrivain, photographe et metteur en scène, Henri Grouès dit l’abbé Pierre, a créé tout au long de sa vie.

Pour perpétuer la mémoire de son fondateur, la Fondation Abbé Pierre et son groupe Mémoire présentent une exposition itinérante, « Feuilles éparses ». Elle met en lumière un aspect méconnu de sa personnalité : un artiste aux multiples talents.

L’artiste-peintre, l’artiste-photographe, l’artiste-député, l’abbé Pierre contemplatif : autant de facettes qui sont explorées dans l’exposition. Elles retracent chronologiquement le parcours artistique de l’abbé Pierre.

Le groupe Mémoire de la Fondation a choisi une scénographie sobre et dépouillée, à l’image de l’abbé Pierre. Légère, la structure autoportante a pour particularité d’être adaptable à tous les espaces dans lesquels elle se déploiera au fil de son itinérance.

L’ensemble des oeuvres – croquis, aquarelles, peintures à l’huile, pastels, dessins à l’encre et au crayon, tirages photographiques, poèmes et citations originales sont reproduites sur procédé Dibbon, restant fidèles aux originaux.

Chaque partie est accompagnée de courtes vidéos d’interviews de l’Abbé et d’anecdotes racontées par Laurent Desmard, son ancien secrétaire particulier et actuel Président de la Fondation Abbé Pierre, et Jean Rousseau, président du Centre Abbé Pierre Emmaüs.

La scénographie sobre et dépouillée, imaginée par Jérôme Mauvernay, met ainsi en valeur plus d’une centaine de documents d’Henri Grouès. La coordination générale est assurée par Dominique Mallay, directeur de missions à la Fondation.

Constituée de reproductions fidèles de croquis, aquarelles, peintures à l’huile, pastels, dessins à l’encre et au crayon, tirages photographiques, poèmes et citations originales, cette exposition est présentée du 24 avril au 4 mai, au Beffroi de Thionville.

Itinérante, elle se rendra ensuite à Nancy, Rennes, puis dans d’autres villes de France, jusqu’à fin 2020.

Cet évènement culturel étant un moyen de sensibilisation esthétique et de connaissance à part entière, une vingtaine de stagiaires des écoles de la deuxième chance participeront à une visite commentée de l’exposition le mardi 30 avril à 10h30.