Quelle maison relais pour demain ?

À La Réunion, des personnes en grande difficulté ont eu la possibilité de répondre à cette question dans le cadre du réseau « De la rue au logement ».

08/06/2021 | Crédits photos : Morgan Fache

Dans le cadre du réseau « De la rue au logement », la Fondation Abbé Pierre anime deux fois par an des journées « de la rue au logement », en rassemblant des personnes accueillies, des partenaires institutionnels, des bailleurs sociaux et des associations autour de deux questions principales : Comment agir pour favoriser l’accès au logement des personnes à la rue dans la logique du Logement d’abord ? Comment favoriser le maintien dans le logement ?

Depuis octobre 2017, l’objectif principal de ce réseau est de réfléchir et d’agir autour de la question essentielle : « Comment favoriser l’accès di­rect et/ou le maintien en logement ? » Plusieurs ateliers de travail se sont déroulés depuis la création du réseau, dont celui de la « Maison Relais ou Pension de famille de demain ».

« On partage nos talents, on apprend ensemble »

 Depuis le lancement du réseau, 13 ateliers ont été animés par La Fondation Abbé Pierre et l’association « Alons Déor », l’un de ses partenaires, réunissant notamment les personnes logées et les hôtes des quatre Maisons Relais existantes dans l’île.

Bâtir à partir du vécu

L’enjeu était de construire une vision idéale de « la Maison Relais de Demain » à partir des propositions et des témoignages émis par les personnes, dans le cadre d’une démarche participative, en concevant une maquette pour esquisser un ou plusieurs modèles architecturaux de la Maison Relais idéale.

6 ateliers collaboratifs ont pu être menés avec l’association des « Petits Débrouillards » et ont portés sur les besoins de services de proximité (souhait d’être à moins de 15 mn du médecin, de la Mairie, du supermarché, de la boutique…) ; les besoins liés à la vie quotidienne dans la Maison : accueil, salle d’activités, espaces extérieurs, bureaux, parking, disposition des 22 logements sur le terrain ou encore sur la conception même du logement (création de plan, murs, cloisons…).

Les dernières séances ont été dédiées à la création de la maquette avec les participants qui ont fait appel à leur imagination.

Au total, 16 personnes, hôtes et résidants, ont participé à ces ateliers, dont 10 résidants des Maisons Relais.

Ce travail participatif sera restitué en septembre prochain, dans la perspective de la création de 8 nouvelles Maisons Relais d’ici 2023 ; l’enjeu étant la prise en compte des demandes et propositions des personnes dans les futurs projets.