Éclairage régional Occitanie 2018

En Occitanie, grande précarité et forte tension sur les marchés de l’habitat

23/03/2018 | Crédits photos : © Ronan Mérot / iciBarbès

La région s’avère très attractive et cette tendance risque fort de se poursuivre, entrainant une tension toujours plus forte sur les territoires, tant en secteur rural que dans les métropoles. En conséquence, de plus en plus de ménages sont confrontés à une situation de grande précarité et les solutions de logement et d’hébergement sont difficiles à mobiliser.

Dans un contexte de fortes tensions entre offre et besoins, entre objectifs énoncés et production réelle, une partie de la population peine à se loger dans de bonnes conditions ou à se maintenir dans son habitat.

Les situations de personnes vivant dans des logements indignes, des abris de fortune ou à la rue, se sont multipliées et face à ces situations de grands désarrois, les acteurs de terrain (responsables associatifs, travailleurs sociaux…) sont démunis.

Le taux de pauvreté à l’échelle de la nouvelle région est nettement supérieur à la moyenne nationale : 16,7 % de la population vit sous le seuil de pauvreté (846 € en 2017), contre 14,3 % en France métropolitaine.

Les solutions proposées, trop souvent dans l’urgence et sans grande concertation, provoquent des tensions fortes sur les territoires et l’impossibilité de prendre, ensemble, le recul nécessaire à la compréhension de l’articulation des dispositifs.

Comment mieux comprendre les raisons de cette situation ? Comment contribuer à rendre plus efficaces les politiques publiques sur ce territoire ? Comment ré-impulser des dynamiques de projets en encourageant les partenariats secteur public/secteur privé, opérateur associatifs/ société civile… ?

Autant de questions que l’agence de la Fondation souhaite partager avec le plus grand nombre d’acteurs et de décideurs, pour remplir ses missions dans l’esprit de l’engagement de l’abbé Pierre : sensibiliser, interpeller et agir pour que plus personne ne reste sans réponse face à la précarité et au mal-logement.