La Fondation Abbé Pierre présente, à Mulhouse,
son 25e rapport sur « l’état du mal-logement »
le jeudi 5 mars.

20/02/2020 | Crédits photos : Ljubisa Danilovic

Dans un contexte social difficile, le 25e rapport sur « l’état du mal-logement en France » de la Fondation Abbé Pierre alerte l’opinion publique sur la multiplication des atteintes au droit au logement et à l’hébergement d’urgence. Malgré certaines initiatives à encourager, le Gouvernement, trop souvent, aggrave la situation par une politique de coupes budgétaires inédites dans le domaine du logement.

Cette année, deux thèmes principaux ont été développés : une étude qualitative sur les personnes seules face au mal-logement et, à l’aune des élections municipales, quinze axes de développement des politiques du logement aux niveaux communal et intercommunal.

Présenté à Paris le 31 janvier dernier, c’est à Mulhouse qu’a lieu le premier éclairage régional de ce 25e rapport, jeudi 5 mars au campus Fonderie de l’UHA.

La matinée sera consacrée à l’état du mal-logement en France en 2020, avec la participation de Manuel Domergue, directeur des études de la Fondation Abbé Pierre. Le chapitre du rapport sur les personnes seules face au mal-logement, ainsi que les propositions de la Fondation pour sortir de l’impasse en matière de mal-logement en France seront développés.

L’après-midi sera consacré sur la lutte contre le mal-logement à Mulhouse et dans son agglomération. Après un éclairage sur les enjeux dans le territoire de Mulhouse Alsace Agglomération, une table ronde aura lieu en présence de candidats de différentes communes de l’agglomération.