Le logement des Jeunes à la une

Améliorer la prise en compte des besoins de logement des jeunes, c’est l’objectif de ce  9e salon qui se déroule le mercredi 13 septembre, de 10 heures à 19 heures, à Lyon.

02/10/2017

Tous les jeunes, de 18 à 30 ans sont invités à cette journée que leur dédient plus de 60 exposants, issus du secteur du logement, de l’hébergement, de l’insertion et de l’accompagnement : bailleurs, juristes, conseillers réunis autour d’un même objectif, celui d’accompagner et de proposer des solutions aux jeunes en quête d’insertion et d’un logement.

La diversité des acteurs présents permet d’aborder de nombreux sujets : les démarches à suivre pour accéder à différentes formes d’habitat, les aides, les droits et obligations du locataire, le budget consacré au logement... En parallèle le pôle juridique permettra d’informer sur les droits du locataire.

 

Des animations proposées tout au long de la journée

Un Café Coloc’, des rendez-vous du logement, un concours photo… nombreux sujets seront abordés : les circuits d’accès au logement et à l’hébergement, les droits et obligations des locataires, le budget consacré au logement, les économies d’énergie, l’accès effectif à une solution etc.

En 2016, 1400 visiteurs ont pu s’informer, le salon a permis de proposer 170 offres locatives et près de 120 personnes ont pu accéder à un logement ou un hébergement par le biais de ce  salon organisé par le CLLAJ Lyon et le Service Logement de la Mission Locale de Vénissieux, avec la participation de l’Agence régionale Auvergne-Rhône-Alpes de la Fondation.

 

Les Jeunes touchés de plein fouet par la crise du logement

Le département du Rhône a le taux de logement social le plus élevé de la région Rhône-Alpes avec 17,7%.

Au sein de la métropole lyonnaise, la part de petits logements dans le parc social est de 27%. Malgré ceci, la proportion des jeunes ménages dans le logement social est faible avec seulement 2 % d’occupants de moins 25 ans et 8 % de moins de 30 ans, alors que les moins de 30 ans représentent respectivement 23,6 % des demandeur

Parallèlement, les conditions d’accès et le coût des logements du parc privé sont de plus en plus inadaptés au ressources des jeunes, se caractérisant par une hausse de 40 % des loyers au cours des 10 dernières années, alors q’un jeune sur quatre âgé de moins de 25 ans est au chômage…