Nos comptes

Grâce à votre soutien des centaines de projets ont été soutenus en 2017, partout en France et à l’étranger, afin d’apporter une aide aux plus défavorisés.

23/07/2017 | Crédits photos : © Droits réservés

Avec l’enracinement des difficultés socio-économiques et l’insuffisance des politiques publiques pour amorcer un soutien supplémentaire aux personnes les plus défavorisées, la crise vient frapper de plein fouet les oubliés des dispositifs d’aide et de lutte contre l’exclusion.

De fait, les conditions d’hébergement et de logement s’aggravent et les moyens financiers pour lutter contre le mal-logement vont également diminuant. Les acteurs associatifs ont de plus en plus de difficultés tant en termes humains que financiers à répondre aux trop nombreuses sollicitations, dans le respect de la dignité humaine.

Ces évolutions obligent donc la Fondation à réfléchir différemment pour continuer « d’aider le plus souffrant » avec l’ensemble de ses partenaires associatifs, à renforcer toujours son appui financier et à chercher de nouvelles formes d’actions sociales et d’investissements innovants au service de sa mission de lutte contre le mal-logement et l’exclusion.

Sans le soutien précieux de chacun de vous, chers donateurs, et de tous les bénévoles et salariés de la Fondation, cette mission ne pourrait pas se poursuivre, plus de 10 ans après la disparition de son fondateur, l’abbé Pierre. Au nom de son Président, Laurent Desmard et de tout le Conseil d’Administration, je tiens ici à remercier chacun de vous.

Édito Par Pierre Marcenac, Trésorier de la Fondation Abbé Pierre

 

Chiffres clés 2017

À travers des centaines de projets menés avec ses partenaires locaux, la Fondation améliore les conditions de vie et d’habitat des populations les plus fragiles.

Construire, réhabiliter et permettre l’accès au logement

510 logements très sociaux produits, dont 130 Pensions de famille.
339 logements indignes réhabilités à travers l’octroi d’aides aux travaux d’amélioration de l’habitat, dans le cadre du programme « SOS Taudis ».
34 actions innovantes pour répondre aux situations de grande exclusion et de mal-logement.

Conseiller, accompagner et loger

14 770 ménages informés sur leurs droits à travers un réseau de 48 permanences d’accompagnement.
41 Pensions de famille correspondant à 760 logements durables.
550 000 personnes accueillies dans 27 Boutiques Solidarité.
81 projets pour agir avec les habitants dans les quartiers populaires.
1 267 aides financières (330 euros en moyenne) accordées en réponse aux appels de détresse.

Changer le regard et interpeller

Des opérations de sensibilisation sur tout le territoire, des plaidoyers et des interpellations politiques (dont un rapport annuel sur l’état du mal-logement et 16 déclinaisons régionales).

Solidarité internationale

25 projets de développement dans 19 pays pour améliorer l’habitat tout en favorisant l’autonomie des populations.

 

Grâce à vous !

Nos actions sont financées à 95 % par les dons, les legs et donations et le mécénat d’entreprises. C’est grâce à cette générosité que la Fondation préserve à la fois sa liberté de parole et d’action ainsi que sa capacité à financer et expérimenter des actions innovantes afin d’apporter des réponses aux personnes les plus défavorisées. Pour mener à bien ses missions la Fondation a mis en place et gère en propre plusieurs lieux d’accueil des plus fragiles (les Boutiques Solidarité) et des logements adaptés (les Pensions de famille) ; elle finance en outre de nombreux projets locaux relatifs au logement en partenariat avec le monde associatif (construction de logements sociaux, réhabilitation de logements indignes, accompagnement et information des personnes en situation de mal-logement ou d’expulsion…) ; elle mène enfin une importante action de plaidoyer et d’interpellation qui fait d’elle une interlocutrice reconnue en matière de logement.

 

Exercice du 1er octobre 2016 au 30 septembre 2017

Une donation à vocation sociale

En juillet 2017, la Fondation a vendu un petit appartement en rez-de-jardin de 36 m2, à Chaville (92) qu’elle avait reçu en donation. Situé en centre-ville, le logement a été vendu à un prix en dessous du marché à l’association « SNL Prologues », partenaire de la Fondation, pour en faire un logement d’insertion. L’association a effectué des travaux de réhabilitation et le deux-pièces permet aujourd’hui de loger une mère et ses 2 enfants accompagnée par l’association et en attente d’un logement accessible dans le parc social.

 

« J’ai reçu une aide exceptionnelle »

Thamrat a vécu dans un logement de 28 m2 indécent avec sa petite fille pendant 7‑ans. Du plomb dans les murs, pas de carreau à la fenêtre de la cuisine-salle de bains et une fenêtre non isolée dans la petite chambre... « Je faisais la cuisine avec mon manteau en hiver et on dormait avec des pulls et plusieurs couvertures. Pour atteindre l’évier, il fallait enjamber le bac à douche. Je me disais : Je paye mon loyer et je vis comme ça ? À un moment, je n’en pouvais plus, j’ai arrêté de payer et je suis allée voir l’Espace Solidarité Habitat de la Fondation Abbé Pierre. Heureusement que j’ai eu ce déclic ! Je n’oublierai jamais l’accompagnement que j’ai eu : à la fois une écoute attentive, mais aussi une vraie implication pour me défendre jusqu’au bout. Depuis mars 2018, ma fille et moi vivons dans 60‑m2, avec vue sur Paris. Mon loyer a presque diminué de moitié. Sans cet accompagnement, rien de tout cela n’aurait été possible.

 

Dans le cadre de l’amélioration de ses processus de gestion, la Fondation a procédé à la mise en place d’un nouveau logiciel de gestion des biens immobiliers issus de la gestion patrimoniale. Ces biens figuraient précédemment en hors bilan. Le montant de revalorisation de l’actif et des fonds propres de la Fondation est 32 00K€ .

 

Afin de mettre la finance au service de la lutte contre le mal-logement, la Fondation Abbé Pierre a créé en 2014 la SOLIFAP, société d’investissements solidaires dans l’objectif d’apporter un soutien structurel aux associations qui luttent contre le mal-logement. Elle y a alors investi 6 M€. En faisant appel à l’épargne d’investisseurs solidaires, SOLIFAP accompagne les acteurs associatifs dans la durée, afin de contribuer au développement de leurs missions sociales.

 

L’intervention d’un commissaire aux comptes à la Fondation Abbé Pierre est obligatoire au regard de la loi. Ses contrôles lui permettent de donner chaque année une « certification des comptes annuels », incluant celle du Compte d’Emploi annuel des Ressources. Le commissaire aux comptes de la Fondation Abbé Pierre est le Cabinet KPMG. Toutes les informations publiées dans ce document, issues des rapports moral, d’activité et financier de 2017 sont contrôlées par notre commissaire aux comptes et sont disponibles sur le site internet : www.fondation-abbe-pierre.fr ou obtenues gratuitement sur simple demande écrite : Service donateurs Fondation Abbé Pierre - 3, rue de Romainville – 75019 Paris

 

Don en confiance. Organisme de contrôle du don en confiance, le Comité de la charte s’assure que la Fondation Abbé Pierre, qui en est membre depuis 1997, respecte sa charte de déontologie : fonctionnement régulier et transparent, gestion rigoureuse et désintéressée, actions de communication et de collecte de fonds irréprochables, transparence financière.