À La Réunion, les personnes accueillies donnent un coup de main !

La fin des travaux à la Boutique Solidarité de Saint-Denis approche… un container plein de meubles IKEA est arrivé début juillet pour apporter confort et fonctionnalité à l’accueil de jour inauguré par l’abbé Pierre en 2001.

23/07/2018

Tables, bureaux, armoires… Il a fallu moins d’une semaine à l’équipe de la Boutique de Saint Denis et aux personnes accueillies pour monter tout le mobilier. Une belle étape à laquelle tout le monde a participé sans hésitation. Freddy, 37 ans et Laurent, 28 ans, ont fait partie de ceux qui ont donné un coup de main pendant 3 jours.

« On vient tous les jours, on prend un petit-déjeuner gratuit, on peut se laver, faire des machines… c’est normal qu’on aide quand on peut ! C’est une façon de remercier. On peut dire que ça a été « vite fait bien fait » et dans une bonne ambiance ! » note Freddy qui fréquente tous les jours la Boutique et qui a commencé une formation d’animateur. Hébergé chez un ami et en recherche d’un logement, il est arrivé en février dernier à La Réunion, ce qui n’est pas le cas de Laurent, insulaire.

« Pour moi, ces 3 jours ont été l’occasion de passer du temps ensemble et de faire quelque chose. Les journées sont longues quand on n’a rien à faire, à part marcher dans la rue. Je suis à la Boutique tous les jours, ça me change les idées parce qu’on est facilement négatif quand il faut appeler tous les jours le 115 pour savoir où dormir le soir. La Boutique, c’est vraiment un endroit qui est bon pour le moral et quand on peut donner un coup de main, bien sûr, on le fait ! ça me fait plaisir de voir que je peux faire des choses, surtout que j’ai été manutentionnaire avant… »

Pour Sonia, responsable et Jean-René, animateur, la fin des travaux est un vrai soulagement partagé par tout le monde. Ici en moyenne, 60 personnes sont accueillies tous les matins. « Nous allons bientôt pouvoir accueillir encore plus de personnes car jusqu’à présent, avec le bruit, la poussière et les ouvriers, c’était vraiment difficile d’offrir une qualité de services à tout le monde », précise Sonia.

La Boutique dans sa « nouvelle version », avec des espaces ouverts, une connexion internet pour le public et des consultations de médecine générale et spécialisée (addictologie, psychiatrie) dans des espaces privés, sera fonctionnelle à 100 % en septembre prochain, 17 ans après la venue de l’abbé Pierre qui souhaitait que la Boutique soit « une vraie maison »… c’est chose faite !