Reprendre le sport, reprendre espoir

À Saint-Denis de La Réunion, les personnes accueillies à la Boutique pratiquent le sport quatre heures par mois s’ils le souhaitent, avec un animateur sportif.

13/09/2018

L’atelier sportif a été mis en place avec l’association « Gesarun » depuis le mois de février et environ 5 personnes accueillies y participent régulièrement, deux jeudis par mois.

« C’est plutôt bon pour le moral ! On oublie les soucis de logement et puis, c’est vrai que dans la galère on a tendance à délaisser notre corps. Moi, j’étais sportif avant, je faisais du vélo, donc je n’ai pas eu de mal à reprendre. C’est sûr, avec le sport, on fait une activité qui est bonne et du coup, on évite les activités qui sont néfastes, comme l’alcool par exemple. »

À 58 ans, Jean-Richard, participe à l’atelier sportif depuis 3 mois et a particulièrement apprécié de découvrir le « self-défense ». « Je n’avais jamais pratiqué ça ; j’attends ces moments de détente maintenant car après, je me sens vraiment en forme ! »

C’est Jean-René, animateur à la Boutique Solidarité, qui s’occupe d’encadrer les personnes accueillies pendant l’atelier matinal, de 08H30 à 10H30, aux côtés de l’animateur sportif : « c’est une activité qui permet de retrouver le goût de l’effort et qui est tourné sur l’éveil musculaire. Au début, les personnes accueillies pensent qu’elles ne vont pas y arriver et elles redécouvrent leurs forces au fur et à mesure. Cet atelier a déjà des bienfaits sur les personnes : elles ont moins mal au dos, aux jambes et j’ai déjà pu apprécier le changement sur plusieurs d’entre elles qui apprennent aussi à se connaître à travers cette activité. »

Créer du lien et se sentir mieux dans son corps… un double objectif qui ne souffre d’aucune limite d’âge, le doyen de l’atelier participant avec sa béquille à 70 ans : « Michel, ancien catcheur, m’étonne à chaque fois que je le vois ! » avoue Jean-René qui ajoute en souriant qu’un des bénéficiaires a arrêté de fumer et l’a annoncé avec fierté à toute l’équipe.