Guinée-Bissau : réhabiliter l'habitat et améliorer l'activité économique

L'ancienne colonie portugaise compte aujourd’hui 1,7 millions d’habitants dont 80 % d’entre eux vivent sous le seuil de pauvreté (moins d’un dollar/jour).

24/02/2016

En 2014, la Fondation a conclu un partenariat avec l’ONG « GRDR Migration-Citoyenneté et Développement » présente dans ce pays depuis 2009.  

Ce partenariat a pour objectif la promotion et la réhabilitation d’un habitat durable pour 150 familles vulnérables dans trois quartiers prioritaires de Canchungo, la 3è ville du pays, ainsi que le soutien à 200 porteurs de petits projets économiques « verts » et la formation de 50 jeunes.

Malgré des pluies diluviennes particulièrement longues (5 mois en 2015), une maison est achevée, 14 sont en cours de travaux. D’ores et déjà, 17 tâcherons ont été formés et participent aux réhabilitations des maisons traditionnelles.

D’ici trois ans, 150 maisons en terre battue devraient être rénovées et devraient enfin offrir plus de sécurité et de confort aux habitants. En effet, l’ensemble des risques sont pris en compte dans les travaux aujourd’hui financés (pluies, vents violents, termites, fondations…). Dans chacun des quartiers, la participation des habitants et la nature des travaux réalisés seront évaluées au plus près des besoins et des possibilités.

Autre projet en cours : la réalisation d’une maison associative sur un terrain proposée par la gouvernance locale dont la construction servira de chantier-école pour les jeunes formés dans le cadre du partenariat.

 

Developper l'activite economique locale

Plus élargi que le volet concernant l’amélioration des conditions de logement, le financement de petits projets économiques se met peu à peu en place dans les 7 quartiers que compte Canchungo. Ces micro-activités économiques concernent en majorité des femmes et jusque 75 % des jeunes.

Au marché quotidien de Canchungo, de nombreuses femmes vendaient leur production à même le sol. La subvention d’appui de la Fondation leur a permis de faire confectionner tables et des étagères d’exposition. À hauteur de vue, la marchandise n’est plus piétinée et mise en valeur. Les ventes ont immédiatement été améliorées…

En Guinée-Bissau, l’agriculture est essentiellement tournée vers la production de riz et de noix de cajou dont le pays est le 6e producteur mondial. Deux initiatives sont en cours de développement par l’ONG. Une porcherie et une boulangerie devraient à terme voir le jour et diversifier l'activité économique et la production agricole locales.