Haïti : six programmes menés par la Fondation depuis le séisme de 2010.

En cinq ans, la Fondation Abbé Pierre a financé six programmes de construction et de réhabilitation en Haïti.

19/01/2015

Dans les villages, dans les quartiers, dans les localités, en périphérie de Port-au-Prince ou plus loin de la capitale, la Fondation a financé des programmes où la reconstruction et la réhabilitation des maisons endommagées ou détruites se sont accompagnées d'actions de développement de l'économie locale et d'amélioration sensible des conditions de vie des habitants.

Care France, Entrepreneurs du Monde, Fondation Architectes de l’Urgence, Planète Urgence, Comité National de Solidarité Laique... À chacun de ces programmes, la Fondation s'est associée à des ONG locales et internationales qui intervenaient sur place en appui aux associations et partenaires institutionnels locaux.

Familles pauvres, isolées, déplacées...

500 familles propriétaires dans la commune de Carrefour ou vivant dans un camp ont participé à un projet innovant de réhabilitation ; dans le quartier Delmas de la capitale, des centaines de famille déplacées depuis le séisme ont été relogées dans des maisons neuves parasismiques et paracycloniques et 27 artisans ont été formés au cours de chantiers-école menés pendant les travaux de construction.

Dans le quartier de Lamontagne et Jacmel, la plupart des milliers de personnes sinistrées n'avaient pu bénéficier d'une assistance internationale après 2010...

SE loger et abriter les autres

C'est le cas de Mme St Siluce dont la maison fut construite en 2012-2013 sur un terrain familial qui lui a été légué. Le chantier était dur physiquement pour elle et son mari, car ils devaient faire à manger, apporter l’eau, transporter le sable, les roches, etc. Ses frères et ses sœurs, restés à Port au Prince, lui ont envoyé de la nourriture pour l’aider. Leur unique bœuf a été vendu pour payer ceux qui l’ont aidée à faire sa maison.

Aujourd’hui, elle se sent bien dans la maison, elle est spacieuse, aérée, fraîche et « belle ».

Le couple se sent en sécurité dans sa maison. Pour elle, la base (soubassements) est plus sûre parce qu’elle est en pierre et en « ciment » (chaux). Les tôles de la toiture sont bien clouées et bien fixées.

Lors des tempêtes, de nombreux voisins et les membres de sa famille viennent se réfugier chez elle.

Enfin, l'adduction et la distribution d'eau potable est également un des objectifs des derniers financements de la Fondation Abbé Pierre : la diminution des maladies hydriques au sein des quartiers pauvres, l'accès à l'eau gratuit pour l'ensemble des habitants ou encore la récupération des eaux de pluie (kits citernes et gouttières) font partie des actions du programme "Un toit, un avenir" qui prolonge le programme de Planète Urgence au point de devenir un véritable programme de développement.